TOGO-POLITIQUE-CEDEAO: Succession à la tête de la CEDEAO, plutôt Addo que Buhari

0 118

Selon nos sources, le successeur de Faure Gnassingbé à la présidence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), serait le président ghanéen et facilitateur dans la crise togolaise, Nana Akufa-Addo.
Et comme pour justifier un tel choix que ses pairs pourront avaliser, l’on avance entre autres raisons, le règlement intérieur de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO qui stipule qu’en aucun cas, un président ne peut prétendre à diriger l’instance si au cours de son mandat, des élections présidentielles sont prévues dans son pays.
Ce qui devrait être finalement le cas du président nigérian, Muhammudu Buhari, dont le pays organise des élections présidentielles en Février 2019, pourtant précédemment pressenti pour prendre les rênes.
Autre raison qui pencherait la balance du côté du Ghanéen, se sont les nombreuses félicitations reçues pour son leadership dans la facilitation togolaise depuis les premières heures avant d’être finalement confirmé par la CEDEAO et accepté comme tel par l’UA. (TLG/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.