TOGO/RAPPORT: Les forces de l'ordre emportent la voiture du président de la LTDH

0 115

Selon le président de la LTDH, la FIP aurait enlever sa «  »voiture garée sur les trottoirs au niveau de SOTED » », sous prétexte que les présidents doivent emprunter cette voie-là.
« Il sonnait presque 18h ce lundi 30 juillet 2018, alors que j’ai garé ma voiture juste pour rendre visite a un ami souffrant. A peine 15 minutes après on m’informa que les forces de l’ordre veulent dégager ma voiture. Je suis sorti et monté au volant quand l’agent de sécurité m’intima l’ordre de sortir pour qu’ils emporte la voiture. La raison c’est que les chefs d’État devraient emprunter cette voie, alors qu’aucune signalisation interdisant le stationnement n’y figurait. C’est ainsi que devant moi, il emportèrent ma voiture sur un tracteur sans autre forme de procès sous les regards étonnants de ceux qui se trouvaient sur les lieux » », rapportait-il.
Ce qui fait craindre un retour des situations qui suivent les sorties de rapports d’Organisations de la société civile au Togo. Dernier cas en date, c’est celui du président du REJADD, Johnson Assiba, qui croupit derrière les barreaux, depuis plusieurs mois déjà, après la sortie d’un rapport sur la même crise togolaise, rapport faisant état de 100 morts depuis le 19 Août 2017.
Rappelons que le président de la LTDH (Ligue Togolaise des Droits de l’Homme), Me Célestin Agbogan a rendu public un rapport accablant le régime de Faure Gnassingbé et faisant état de 22 morts et 941 blessés durant cette crise déclenchée depuis le 19 Août 2017. (TLG/2018)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.