BENIN: Le parquet accorde un délai de grâce aux vendeurs illégaux de médicaments

0 108

Les vendeurs illégaux de médicaments ont jusqu’au 30 août 2018 pour déposer leurs produits au niveau de l’arrondissement de leur choix. C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse du parquet du tribunal de Cotonou.
« Le Parquet de Cotonou, près le Tribunal de Première Instance de ladite juridiction, par la présente, invite tous citoyens exerçant de façon illégale la profession de vendeur de produits pharmaceutiques de procéder sans délai au dépôt de tout leur stock (dans) un arrondissement de leur choix et sous anonymat » renseigne le communiqué.
Ils ont jusqu’au 30 août 2018 pour s’exécuter. Passé ce délai, ces vendeurs illégaux de produits pharmaceutiques subiront les rigueurs de la loi 2007-21 du 16 octobre 2007 portant protection du consommateur au Bénin. Ce texte permet à la justice de leur  infliger des peines allant jusqu’à 5 ans de prison plus une  amende qui varie entre 500 mille et 100 millions de FCFA.(LNT/2018)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.