TOGO/ASSURANCE: Les défis et avantages de la carte brune

0 112

La deuxième réunion de zone 2018, des acteurs du système d’assurance Carte Brune CEDEAO sur le « Repositionnement du système d’assurance de la Carte Brune CEDEAO, phase II- Digitalisation de la Carte Brune, défis et avantages », prend fin demain jeudi.
Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre des réunions statutaires périodiques, a été ouvert le Directeur national des assurances du Togo, Mr AYEVA, représentant le ministre de l’économie et des finances, en présence de son excellence, Lumpo GARBA, représentant permanent de la CEDEAO au Togo.
Deux jours durant, les acteurs du système d’assurance Carte Brune CEDEAO ont ainsi mutualisé leurs réflexions autour des avantages de la digitalisation du système pour sa  gestion efficace, a fortiori pour un prompt règlement des sinistres transfrontaliers, à l’origine de la mise en place de la Carte Brune. Des rencontres inter bureaux et les arbitrages des dossiers contentieux ont également meublé cette réunion de zone 2018, et ont permis le liquider les dossiers de sinistres en instance.
« Les NTIC sont aujourd’hui, au cœur de l’exécution de toutes les taches, et de ce fait, font parties intégrantes de la vie quotidienne des entreprises et institutions », a indiqué le Directeur national des assurances du Togo, dans son discours d’ouverture. Et d’ajouter que la digitalisation permettra de juguler les problèmes comme l’absence de données fiables relatives à la gestion de sinistres transfrontaliers, la lenteur dans le règlement des sinistres liés aux retards dans la transmission et le traitement des dossiers de sinistres et l’absence de communication en temps réel entre les différentes acteurs du système.
Le président  du Conseil des bureaux nationaux, Abdoulaye CISSE, à l’ouverture des travaux, pour sa part, a félicité la Direction nationale des Assurances du Togo pour avoir relevé le défi de séparer le bureau national de l’association professionnelle des assurances du Togo. Il n’a pas manqué d’encourager les autorités en charge du secteur des assurances dans les autres pays membres du système où cette séparation, un des programmes prioritaires de son mandat, n’est pas effective à emboîter le pas du Togo. Le représentant permanent, Lumpo GARBA, au nom du Président de la Commission de la CEDEAO, quant à lui, a exhorté les Directeurs nationaux des assurances à s’approprier et mettre en œuvre la Carte Brune afin de favoriser la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace communautaire.
La Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de la CEDEAO a adopté l’Acte additionnel AISA.3/6/16 relatif à la systématisation de la Carte Brune, lors de sa cinquante et unième Session ordinaire de Juin 2017 à Monrovia au Libéria . (AYE/2018)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.