TOGO: Les entrepreneurs en digital ont échangés entre eux

0 100

Le Startup grind, communément appelé « Meeting » a connu hier sa 5è édition à WOELAB klikamé. Cette rencontre permet aux entrepreneurs du digital de se retrouver chaque mois pour discuter et partager entre eux leurs expériences.
<<Le fait que les entrepreneurs aient un espace pour communiquer et s’échanger entre eux devra permettre qu’on ait une communauté assez solide et idées vraiment innovantes>>, a expliqué Charles KONDI, directeur du chapitre.
Les participants étaient ainsi à un rendez-vous du donné et du recevoir. Pour cette 5è édition, une invitée de marque, en la personne de Christine DJAFA, a partagé ses expériences avec  les participants. Elle est une entrepreneure digitale de nationalité camerounaise.
La jeune femme a partagé ses débuts en communication digitale avec les participants. Elle les a aussi exhorté a avoir un bon positionnement.
<< En terme de positionnement, on parle principalement de réseau. Le réseau, c’est travailler dans une communauté, dans un écosystème. C’est là, qu’il faut parler des incubateurs. En fait, les incubés sont les premiers à être au courant de certaines opportunités. Il faut également être humble et demander conseil à ceux qui sont là avant vous>>, a souligné Christine DJAFA.
La rencontre startup grind, c’est aussi des séances de pitching où de jeunes entrepreneurs digitaux ont présenté leurs différents projets.
Les produits présentés  sont : l’urbanatic, le scope et la wafate. L’urbanatic propose de produit biologique et permet aux utilisateurs d’avoir accès à une nourriture saine.
Le scope, pour sa part, se propose de collecter les sachets plastiques à Lomé. Enfin la Wafate est une imprimante 3d conçue à partir des déchets électroniques.
Le hub Woelab est le premier incubateur technologique togolais fondé par Senamé Koffi AGBODJINOU. (FAK/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.