TOGO: Le processus controversé sera complètement repris, selon la C14

0 114

(Aspamnews)– Les leaders de la Coalition des 14 partis de l’opposition en conférence de presse mardi ont déclaré que non seulement tout le processus entamé par la CENI controversé du Prof. Kodjona kandaga sera totalement repris, mais aussi la question des représentants de l’opposition parlementaire à la CENI sera résolue par les Facilitateurs.
« Nous sommes dans un processus de règlement de crise piloté par la CEDEAO. Et la CEDEAO à qui nous avons posé le problème de la nécessité de la composition paritaire de la CENI nous a répondu en disant : Mais vous avez raison de ne pas envoyer 4 représentants comme le régime vous le demandait. Parce que, quand vous allez envoyer 4 représentants, il y aura un déséquilibre au sein de la CENI. Donc nous Facilitateurs de la CEDEAO, nous vous disons que chaque partie au conflit a le droit de choisir librement ses représentants. Envoyez les 8 représentants et l’Assemblée Nationale va les nommer. Ensuite vous allez intégrer la CENI. La question est de savoir en ce jour. Est-ce que l’Assemblée Nationale a nommé les 8 représentants ou pas ? La réponse est Non. Il y a une violation. Par qui ? Par l’Assemblée Nationale qui reçoit ses ordres du gouvernement, lui même piloté par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé. C’est tout. Mener un autre débat, ce serait tombé dans la diversion », a indiqué Mme Brigitte Adjamagbo Johnson.
Les leaders de la Coalition ne comptent pas aussi quitter le dialogue, malgré les subterfuges, les manœuvres sulfureuses du régime pour bloquer la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO. « Quitter les discussions, ce serait faire un joli cadeau au régime. Nous n’allons pas quitter le dialogue, nous n’allons pas faire ce cadeau au régime », a rassuré Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14. (SPM/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.