TOGO-ELECTIONS LOCALES: 11 447 candidatures pour 1527 postes de conseillers municipaux

0 76
(ASPAMNEWS)- Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), au cours d’un point de presse samedi, premier juin 2019 à Lomé, a déclaré que plus de 3,4 millions de togolaise se rendront aux urnes le 30 juin prochain pour élire leurs conseillers municipaux.
Il a ajouté que 1527 conseillers municipaux seront élus et que sa commission a enregistré un total de 11 447 candidats en lice.
A l’issue des élections, )527 conseillers municipaux seront élus sur un total de 11 447 candidats en lice. Ces informations ont été communiquées samedi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sous réserve de la décision finale de la Cour suprême.
D’abord sur le sujet de la révision électorale, on note qu’il y a eu 277 469 nouvelles inscriptions et 58 141 transferts et duplicata. Le travail de dédoublonnage a permis de relever 42 885 doublons et de consolider le fichier provisoirement à 3 423 639 sur le plan national.
Il apparaît que pour ces premières élections non-organisées depuis plus de 30 ans, les candidatures sont largement au-dessus des postes à pourvoir. L’institution a indiqué qu’à l’issue des révisions des listes électorales effectuées du 16 au 19 mai derniers, 335. 610 électeurs se sont fait enrôler. Et d’après les informations officielles, plus de 3,4 millions d’électeurs sont attendus aux urnes le 30 juin prochain.
« Le nombre des électeurs actuellement inscrits peut diminuer en raison du contentieux sur l’inscription des listes électorale provisoires. Cette opération débouchera sur l’édition des listes électorales définitives », a indiqué le président de la CENI, Tchambakou Ayassor.
Selon le communiqué livré par la CENI, 643 listes de candidats présentées par 18 partis politiques, 4 regroupements de partis politiques et 96 listes d’indépendants ont été enregistrés pour le compte des locales.
Les statiques ont révélé que la région maritime a enregistrée le plus grand nombre de dossiers de candidatures avec 5 566 candidats pour 476 sièges.
« A ce stade, conformément aux dispositions du code électoral, la CENI attend la validation des listes par la chambre Administrative de la Cour Suprême pour procéder, à travers les CELI, au tirage au sort en vue du positionnement des listes de candidats sur les bulletins de vote », a souligné le président de la CENI.
Il est à rappeler que les informations données par la CENI sont provisoires. Il revient à la Cour suprême de rendre publiques les listes définitives. (SPM/2019)
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.