GUINEE-JUSTICE: Les instigateurs de la contestation anti-Condé condamnés

0 67

(ASPAMNEWS)- Un tribunal de Conakry a condamné mardi à des peines allant de six mois à un an de prison ferme les principaux initiateurs des manifestations qui agitent la Guinée depuis une semaine et qui ont fait une dizaine de morts.

Abdoulaye Oumou Sow, Mamadou Bobo Bah et Mamadou Sanoh (jeune frère de monsieur Abdourahmane Sanoh) ont été renvoyés à des fins de la poursuite. Tandis que le Coordinateur national du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), Abdourahmane Sanoh (ancien ministre de l’Agriculture) a été condamné à un an d’emprisonnement ferme.

Ibrahima Diallo, Baïlo Barry, Sékou Koundouno et Bill de Sam condamnés à six d’emprisonnement ferme.

Les avocats et le procureur comptent relaver appel de cette décision !

Rappelons que ces acteurs de la société civile ont été condamnés pour avoir simplement appelé les Guinéens à manifester dans la rue contre la volonté du président Alpha Condé à changer la constitution en vue de rester au pouvoir à vie…

Lors de sa toute dernière sortie médiatique, le président Alpha Condé a réitéré qu’il sera président de la Guinée tant que Dieu le voudra (?), alors que la Constitution guinéenne lui interdit de faire plus de deux mandats.

Il tient ainsi à changer cette Constitution (sur laquelle il a prêté serment en 2010 et 2015) acquise sous la junte militaire, le 7 mai 2010 pour continuer à diriger le pays « tant que Dieu le voudra », en réprimant ainsi dans le sang les manifestations et emprisonnant les leaders. (ISB/2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.