TOGO-PRÉSIDENTIELLE 2020: Le CEJP-Togo échange avec les OSC pour une observation électorale non partisane

0 81

(ASPAMNEWS)- Le Conseil Episcopal Justice et Paix Togo (CEJP-Togo) a ouvert mercredi à Lomé, une conférence sur la problématique de l’observation électorale non partisane de la société civile dans le contexte sociopolitique actuel, en présence de son Secrétaire Général et National du CEJP-Togo, Abbé Gustave SANVEE et des Organisations de la Société Civile (OSC).

Placée sous le thème : « L’observation électorale non partisane pour la consolidation des processus électoraux au Togo », cette rencontre de deux jours, à laquelle plusieurs acteurs de la société civile prennent part, se veut un cadre d’échanges et de réflexions sur « les conditions de renforcement de la participation citoyenne des Organisations de la société civile (OSC) aux élections en vue de la consolidation des processus électoraux » dans le pays.
Selon le Secrétaire Général et National du CEJP-Togo, Abbé Gustave SANVEE, pendant les deux jours que vont durer les travaux de cette conférence, les participants auront à analyser les difficultés, les forces et faiblesses de l’observation des élections au Togo, à partager l’expérience d’autres organisations de la société civile africaines en matière d’observation électorale nationale des élections et à faire des recommandations aux différentes parties prenantes, pour un renforcement de l’observation nationale des élections au Togo dans le contexte actuel.
« Nous voulons, avec nos amis de la société civile, réfléchir sur les processus électoraux au Togo, en Afrique ou pourquoi pas dans le monde. Nous nous sommes rendu compte que les populations ne font pas confiance en ces processus. Et souvent, à la fin des élections, il y a des conflits, des tensions. Comment pouvoir proposer aux Togolais des élections apaisées ? Voilà l’objectif de notre réflexion aujourd’hui. Nous allons réfléchir et faire des recommandations aux parties prenantes, notamment le parti au pouvoir, l’opposition et la CENI et nous allons voir dans quelle mesure nous aussi, en tant qu’Eglise, pouvons contribuer à la paix dans notre pays », a-t-il souligné.
Surveillance non partisane des élections : fondements, enjeux, leçons apprises, Accréditation des OSC pour la surveillance nationale des élections, Stratégies d’observation et de prévention des conflits dans le processus électoral, voilà les trois panels devant meubler les travaux de ces deux jours.
Rappelons que, lors des dernières municipales, les autorités togolaises avaient formellement refusé de délivrer des accréditations au CEJP-Togo pour l’observation de ces élections. Mais en croire le Père SANVEE, ce n’est pas parce que le pouvoir a refusé de donner des accréditations qu’il ne faut pas mener des réflexions sur l’observation électorale. « De toute façon, nous avons notre mot à dire », a-t-il conclu.
Notons que plusieurs acteurs de la société civile prennent part à cette conférence. Les thématiques inscrites au menu des discussions seront présentées par des spécialistes et des personnes ressources en matière électorale. (ICL/2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.