CÔTE D'IVOIRE : Soro dénonce la trahison de Ouattara et ses 3 promesses: "je devais être son Premier ministre pour 5 ans". "Je devais être le n°2 du RDR"."Je devais lui succéder"

0 105

(ASPAMNEWS)- Le président de Génération et peuple solidaire (GPS), Guillaume Soro, a accusé mardi depuis Paris où il est exilé, le Président ivoirien Alassane Ouattara, de trois promesses non tenues et faites en présence du Président Blaise Compaoré, alors Président du Burkina Faso, selon nos sources.

Il s’exprimait lors d’une conférence de presse le 28 janvier 2020 à Paris devant des journalistes français et en présence de ses avocats.

« La première promesse, s’il gagnait l’ élection présidentielle, je devais être son Premier ministre pour un mandat de 5 ans. Il a été suffisamment intelligent pour me berner et raccourcir ce mandat là à 11 mois », a révélé Guillaume Soro.

« Deuxièmement, je devais être le numéro deux de son parti le RDR. D’ailleurs le poste de vice-président du RDR crée en 2008 était réservé à ma personne dès que je finissais ma mission à la tête du gouvernement », a poursuivi le président de GPS devant des journalistes abasourdis.

« Troisièmement il devrait faire deux mandats et je devrais lui succéder comme ça a été fait au Mali entre Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré », a-t-il ajouté.

Il s’est dit aujourd’hui trahi par son ancien mentor Alassane Ouattara qui n’a pas tenu ses trois promesses faites en présence du Président Blaise Compaoré et reconfirmées plus tard devant un chef religieux qui a selon ses propres dires, peur qu’on dise son nom. (SPM/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.