TOGO : Tirs de gaz lacrymogènes au bas-fond du Collège Saint Joseph

0 92

(ASPAMNEWS) – Les premiers tirs de gaz lacrymogènes ont commencé au point de départ de la manifestation silencieuse, bien que quadrillé par les forces de l’ordre. Les populations venues massivement commencent à courir de part et d’autres pour échapper à la furie de la fumée piquante issue des tirs de gaz lacrymogènes.

Le point de départ de la marche, le bas-fond du Collège Saint Joseph est quadrillé depuis ce matin par les forces de l’ordre et des militaires. Mais cela n’a pas empêché les gens d’y aller.
Les premières détonations des grenades lacrymogènes viennent de retentir sur les lieux. La foule des manifestants qui se trouve sur les lieux refusent de partir. Les forces de l’ordre, à pied, et les militaires dans leur jeep, dispersent tout attroupement. 

Pendant ce temps, le prélat initiateur de cette manifestation silencieuse pour dire non aux résultats proclamés par la CENI, a été arrêté devant l’ambassade des Etats Unis où il était ce matin, par des forces de l’ordre. Ces dernières l’ont conduit de force dans son domicile d’où il ne devrait plus sortir ni recevoir des visites.
Tout autour de sa maison se trouvent également des hommes en uniforme lourdement armés comme c’est le cas actuellement chez le candidat de la dynamique Kpodzro, Dr Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo. (ICL/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.