TOGO : La DMK maintient son meeting bien que non-autorisé

0 97

(ASPAMNEWS) – La marche de protestation du dimanche 4 octobre prochain de la Dynamique Monseigneur Kpodzro,  interdite par les autorités, sous prétexte que la crise sanitaire ne permet pas le rassemblement de foule, n’est pas du goût des responsables et organisateurs de cette manifestation. La DMK maintient sa manifestation et invite les populations à sortir massivement.

TOGO : MAINTIEN DU MEETING DMK DU 04 OCTOBRE 2020
Des rumeurs persistantes, corroborées par des articles de presse font état de l’intention du gouvernement sortant d’interdire le meeting d’explication et de sensibilisation que projette d’organiser la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) l’après midi du dimanche 04 octobre 2020 à Baguida dans la commune du Golfe 6.
La DMK tient à informer le public qu’elle n’a à aucun moment été saisie par le gouvernement sortant d’une lettre lui notifiant l’interdiction de cette manifestation. Elle considère que les informations qui circulent à ce sujet constituent des rumeurs qui ne peuvent nullement démobiliser les responsables et militants de la DMK de l’intérieur comme de la diaspora qui s’investissent ardemment pour la réussite du meeting public du 04 octobre 2020.
La DMK n’est pas encore saisie des mobiles qui justifierait sous prétexte de crise sanitaire au coronavirus l’interdiction d’un meeting d’éducation citoyenne de partis politiques régulièrement constitués. L’ampleur de la Covid 19 dans la ville de Lomé est sue, et le risque infectieux allégué est sans commune mesure avec celui des marchés s’animent normalement sur toute l’étendue du territoire national.
La DMK rappelle utilement que certains partis politiques organisent des rassemblements dans le pays, et qu’ouvrir la voie à un précédent constituerait de la part du pouvoir sortant une provocation des paisibles citoyens. Par ailleurs, il est à relever que les États occidentaux qui sont les grands foyers de propagation de la Covid 19 autorisent des manifestations publiques et beaucoup de pays africains ont programmé des élections dans les prochaines semaines.
La DMK pense que toute tentative visant à interdire le meeting du 04 octobre 2020 à Baguida se comprendrait comme une volonté d’empêcher les partis politiques d’exercer leurs activités comme le prévoient la Charte des partis politiques et la Constitution. Elle ne se voit pas accepter cette velléité autocratique, au demeurant illégale, que prendrait un gouvernement démissionnaire non habilité à prendre un acte d’interdiction qui relève du pouvoir régalien de l’État.
La DMK exhorte ses militants, aussi bien ceux de l’intérieur que de la diaspora à poursuivre le travail de sensibilisation et de mobilisation pour le meeting du 04 octobre 2020.
Au seuil de la commémoration du 30 ème anniversaire du soulèvement populaire du 05 octobre 2020, toute velléité de musellement de la liberté d’expression et de manifestation serait la preuve par excellence de l’imposture autocratique et du déni de droit au Togo.
La Conférence des présidents de la DMK

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.