MALI: 6 militaires maliens et plus de 30 de terroristes tués dans une double attaque

0 106

(ASPAMNEWS)- Selon une information des forces armées maliennes, dans la nuit du samedi au  dimanche  vers 3 heures 30 mn  du matin à Mondoro et Boulkessi, localités situées dans la région de Mopti,  deux postes de sécurité FAMa ont énergiquement réagi à deux attaques complexes et simultanées.

Bilan, six soldats maliens ont été tués, une trentaine de terroristes tués et dix-huit blessés dans la nuit de samedi à dimanche dans le centre du Mali dans deux attaques par des « terroristes » qui ont été repoussées avec l’aide des forces françaises, a indiqué dimanche l’armée malienne.

Selon l’armée, ces  attaques attribuées  aux groupes armées terroristes qui sévissent dans cette région  ont  fait  « un bilan provisoire de 6 morts et 18 blessés  au sein des militaires maliens et une trentaine de terroristes tués  avec une quarantaine de motos et un important lot de matériels militaires saisis ».

Les deux localités qui ont été la cible de cette double attaque tragique sont situées non loin de la zone des trois frontières Mali-Burkina-Niger en proie à des nombreuses attaques meurtrières contre les armées et les civils  des  pays concernés.

Malgré que cette zone communément appelée le fuseau centre fait l’attention des militaires des trois pays, l’armée tchadienne et les forces françaises qui déploient des moyens de surveillance sophistiqués,  les attaques des groupes djihadistes continuent à faire de nombreuses victimes.

Le jeudi dernier, ce sont  trois  militaires  maliens  qui ont été tués  entre Mondoro et Koro, près de la frontière avec le Burkina Faso,  dans le centre du pays par un engin explosif improvisé attribué aux djihadistes. (MLW/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.