TCHAD: N’Djamena ville morte, Deby inhumé le 23 avril prochain à Amdjarass

0 436

20 avril (ASPAMNEWS) – Une chape de plomb est tombée sur la ville après l’annonce de la mort du président tout juste réélu, a constaté notre envoyé spécial dans la capitale tchadienne. mais l’ex-président assassiné sera inhumé au terme d’une cérémonie officielle marquée par des honneurs militaires rendus à la Place de la Nation à Ndjamena, à Amdjarass.

Idriss Déby a-t-il entendu le son des balles tirées en son honneur dans la nuit de lundi ? Ou bien était-il déjà mort à 21 heures, quand la Commission électorale a proclamé sa victoire au premier tour, avec 79% des voix ? Le président tchadien, 68 ans, qui régnait sur le Tchad d’une main de fer depuis trois décennies, a été blessé au front le jour même. Fidèle à son habitude, le guerrier Déby, élevé au rang de maréchal l’été dernier, s’était rendu au Kanem pour encourager ses troupes. Les circonstances de sa blessure ne sont pas encore connues. A-t-il été touché par un éclat, comme le racontaient des soldats de retour à N’Djamena? Tout reste pour le moment flou.

La capitale est totalement bouclée par des chars et des militaires. De la présidence en passant par les résidences et certains quartiers de la capitale, tout est bouclé. La ville est calme et les rues sont désertes. On ne peut voir que des militaires en groupe de 10 ou de 5 et même plus dans les rues. Les jeep où on peut apercevoir des militaires bien armés sillonnent la capitale. Il y ‘a aussi des checks points un peu partout dans la ville.

Pendant que la ville est morte, le programme des obsèques du Maréchal du Tchad, président de la République, chef suprême des armées a été arrêté par le service du protocole de la présidence de la République du Tchad. En effet, Idriss Deby Itno est décédé le 20 avril 2021, des suites de ses blessures après un accrochage avec les rebelles au front, selon une déclaration du porte-parole de l’armée, sera inhumé le 23 avril prochain à Amdjarass.

Ainsi, il est prévu le 22 avril 2021, l’arrivée à l’aéroport international Hassan Djamouss des délégations étrangères, chefs d’Etat et de gouvernement des pays amis. Ces personnalités seront accueillies par le vice-président du Conseil Militaire de Transition, le délégué du gouvernement près la ville de N’Djaména, le maire de la Ville de N’djaména, les ambassadeurs accrédités et le directeur général du protocole de la présidence de la République.

C’est la Place de la Nation de Ndjamena qui accueillera la cérémonie des obsèques officielles du président Idriss Deby Itno le vendredi 23 avril 2021, avec en prime, des honneurs militaires, le dépôt de gerbes de fleurs, le mot d’un fils du chef de l’Etat, celui de la famille, et des différents autres témoignages. L’oraison funèbre sera lue le vice-président du Conseil Militaire de Transition, avant le dépôt des attributs du Maréchal sur la dépouille du président de la République.

Après la remise de la dépouille mortelle à la famille, la prière à la Grande Mosquée de Ndjamena, la dépouille de l’ancien président va prendre la direction d’Amdjarass par vol, pour une inhumation dans l’intimité familiale, au cimetière d’Amdjarass. Pendant ce temps, des messages se multiplient pour exprimer la compassion au peuple tchadien et louer la bravoure du défunt président.
Il en est de celui du président camerounais Paul Biya qui écrit : « La disparition du Maréchal du Tchad, son Excellence Idriss Deby Itno, est une immense perte pour votre pays, l’Afrique centrale et notre continent, qu’il aura servi dans relâche, et durant de longues années ». (NKA/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.