TOGO: L’ancien ministre Djimon Oré maintenu en prison

0 284

14 OCTOBRE (ASPAMNEWS)- Le procès en appel du président national du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD) Djimon Oré, ce jeudi, n’ai rien donné. L’ancien ministre est retourné à la prison et ceci, pour deux ans.

L’ancien ministre reconnu « coupable pour outrages aux représentants de l’autorité publique et diffusion de fausses nouvelles » et condamné à 2 ans de prison ferme par le tribunal de Lomé, n’est pas tiré d’affaire. Son dossier en appel est passé ce jeudi matin à la Cour d’Appel.

Malheureusement, l’opposant n’a pas eu gain de cause. La Cour d’Appel a plutôt confirmé le jugement du Tribunal de Première Instance de Lomé en toutes ses dispositions. Par conséquent, Djimon Oré doit devoir passer les deux ans en prison.

« C’est dommage pour la liberté d’expression. Toute notre solidarité à lui et notre soutien moral à sa femme et surtout à ses enfants. Que dame nature l’accompagne dans cette épreuve », a publié ce matin, Emmanuel Sogadji sur sa page Facebook.

Et à Togoata Apédo-Amah d’ajouter : « C’est un scandale de plus qui démontre la nature liberticide de la dictature militaire ».

Rappelons que l’opposant a été arrêté le 29 avril dernier à son domicile devant sa famille, après avoir, dans une interview, dressé un bilan sombre de l’indépendance du Togo. Ses propos ont été jugés outrageux par les autorités du pays. (ICL/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.