BURKINA FASO: Le président de la transition ordonne des audits dans toutes les structures de l’Etat

0 1 189

OUAGADOUGOU, 2 MARS (ASPAMNEWS)- Le président de la transition du Burkina Faso ordonne q’un contrôle général de gestion soit effectué dans toutes les institutions étatiques afin d’avoir une idée claire de ce qui s’y passe ou s’y est passé.

Dans un communiqué, le chef de la junte au pouvoir au Burkina Faso, le Colonel Paul-Henri Damiba, a « donné instructions au Contrôleur général d’Etat… de procéder dans les meilleurs délais, en relation avec l’Ordre national des Experts comptables et la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), à un contrôle général de la gestion des structures de l’administration publique ».

Cette décision intervient après que la durée de la transition dans le pays a été validée à 3 ans. Les militaires qui ont pris le pouvoir plus tôt cette année, ont décidé de voir claire dans la gestion de la chose publique avant de mettre en œuvre leur plan d’action qui consiste en priorité, à rétablir la sécurité dans le pays déchiré par une insurrection djihadiste depuis des années.

Communiqué

Au regard des attentes légitimes des populations dans le domaine de la gouvernance et conformément aux objectifs prioritaires poursuivis, le Président du Faso, Chef de l’Etat a donné instructions au Contrôleur général d’Etat de l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC), de procéder dans les meilleurs délais, en relation avec l’Ordre national des Experts comptables et la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), à un contrôle général de la gestion des structures de l’administration publique.

Ces contrôles prendront la forme selon les cas de missions spécifiques, soit :

  • d’un audit de gestion pour les Sociétés d’Etat, les EPE et assimilés ;
  • d’un audit d’investigation, de détection de fraudes financières pour toutes les structures à contrôler ;
  • d’un audit des marchés publics pour toutes les structures à contrôler, sur les acquisitions de biens, de services et sur les travaux publics ;
  • d’un audit spécifique sur les frais de missions, frais de voyages, carburant, et dons, au bénéfice des PPE.

Toutes les ressources humaines et matérielles nécessaires pour l’effectivité dudit contrôle sont mises à la disposition des structures commises à cette tâche. Un rapport global est attendu au terme des investigations pour toutes fins utiles. (ATC/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.