MAROC: des grandes inondations dans les villes du nord

0 142

CASABLANCA, 5 MARS (ASPAMNEWS)- Les habitants des régions septentrionales du Maroc ont vécu des heures difficiles, après que de fortes pluies, tombées depuis les premières heures de lundi, ont provoqué des inondations. Ainsi, selon des sources médiatiques, la route nationale n°2, reliant Tétouan à Chefchaouen a été coupée, alors que les fortes précipitations ont provoqué des inondations ailleurs.

Des vidéos et des photos sur les réseaux sociaux ont montré certaines routes qui ont connu une perturbation de la circulation en raison de flots. Les images ont également montré la survenue de pluies torrentielles dans les zones rurales des provinces de Tétouan, mais également la ville de Martil, dans laquelle des rues ont été submergées par l’eau.

Dans un bulletin d’alerte de niveau de vigilance rouge, la Direction générale de la météorologie (DGM) a indiqué, lundi, que de fortes pluies parfois orageuses, atteignant 70 à 110 mm, étaient attendues, jusqu’à ce mardi à 15h dans les provinces de Chefchaouen, Fahs-Anjra, Tetouan, Mdiq-Fnidq, Driouch et Nador.

Ce mardi, dans un bulletin d’alerte météorologique de niveau orange, la DGM a indiqué que de fortes pluies orageuses de 40 à 85 mm sont attendues, mardi à 15h au mercredi à 12h, dans les provinces de M’diq-Fnideq, Tanger-Assilah, Ouezzane, Larache, Chefchaouen et Fahs-Anjra. De plus, De fortes rafales, atteignant 75-90 km/h, sont prévues du mardi à 22h au mercredi à 9h, à Tanger-Assilah, M’diq-Fnideq, Tétouan, Chefchaouen, Fahs-Anjra, Al Hoceïma, Larache, Taza et Ifrane, conclut la DGM. (SPM/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.