Premiers matchs de préparation des mondialistes africains: bilan mitigé

0 2 032

25 SEPTEMBRE (ASPAMNEWS)- Les cinq sélections devant représenter l’Afrique à la Coupe du monde 2022 (20 novembre-18 décembre) présentent un bilan mitigé lors des rencontres de préparation jouées ces derniers jours, avec trois victoires et deux revers.

De ces trois équipes, celle du Cameroun a fait le plus mauvais résultat en perdant 0-2 contre l’Ouzbékistan, une sélection asiatique qui ne fait pas partie des grands noms du football mondial. Aussi, le Cameroun est le seul pays des quatre de son groupe du Mondial 2022 à avoir subi la défaite ce week-end. Si le Brésil était en démonstration contre le Ghana, 3-0, et que la Suisse a surpris l’Espagne, 2-1, la Serbie a infligé une raclée à la Suède, 4-1. Le buteur maison, Aleksandar Mitrovic, a inscrit un triplé. Une performance intéressante qui valide leur préparation au Mondial 2022.

Et pourtant, c’est la Suède qui a ouvert le score par l’intermédiaire de Viktor à la 15e minute. Le buteur de Fulham ne va pas attendre longtemps pour leur faire payer cette indelicatesse. Aleksandar Mitrovic, puisqu’il s’agit de lui, a dégainé par trois fois (18e, 45e+1, 48e). C’est Sasa Lukic qui va inscrire le dernier but de la partie. Le Brésil, la Serbie et la Suisse sont les prochains adversaires des Lions Indomptables du Cameroun. 

Le Ghana, même après avoir réagi en deuxième période, n’a pas fait le poids face au Brésil (0-3), présenté comme l’un des favoris de la Coupe du monde. En effet, le Ghana a pu mesurer tout l’écart qui le sépare encore des meilleurs et les Black Stars ont lourdement chuté face au Brésil (0-3) ce vendredi en match amical, au Havre, en France.

Il n’y a jamais vraiment eu match entre les deux sélections tant les quintuples champions du monde ont rapidement mis les hommes d’Otto Addo sous pression avant de finir par trouver logiquement la faille par Marquinhos sur un corner frappé par Raphinha (1-0, 9e). La défense ghanéenne s’était montrée apathique sur ce coup… Si Raphinha manquait le cadre sur un retourné à bout portant, Richarlison, lui, signait rapidement le break à la conclusion d’un beau mouvement collectif (2-0, 28e). Déjà à la passe sur ce but, Neymar remettait ça sur coup franc pour offrir un doublé à Richarlison (3-0, 40e).

Après ce premier acte cauchemardesque, les Black Stars revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions et affichaient plus de répondant dans les duels tout en se montrant plus entreprenants offensivement, à l’image de la tête expédiée par André Ayew sur la barre sur corner.

Même s’ils ne sont pas parvenus à réduire l’addition, les Ghanéens tenteront de s’appuyer sur ce second acte plus consistant et marquée par les premières capes d’Inaki Williams, Mohammed Salisu et Tariq Lamptey, tous entrés en jeu. Prochain test mardi en Espagne face au plus modeste Nicaragua, pendant que le Brésil défiera la Tunisie. Au Qatar, le Ghana affrontera le Portugal, l’Uruguay et la Corée du Sud dans le groupe H. Les Black Stars n’ont jamais paru en mesure de renverser le cours des choses contre les Auriverde, au cours de cette rencontre jouée au Havre. Les adversaires de poule du Ghana lors de la Coupe du monde sont le Portugal, la Corée du Sud et l’Uruguay.

La Tunisie, qui doit jouer mardi contre cette même équipe du Brésil, a peiné avant de battre les Comores. Avec un onze proche de leur équipe-type, les hommes de Jalal Kadri ont toutefois attendu l’heure de jeu pour trouver la faille grâce à une tête de l’attaquant Taha Yassine Khenissi sur un centre du latéral droit Hamza Mathlouthi (67e). Il a ensuite fallu un arrêt de Ben Said pour empêcher les 8es de finaliste de la dernière CAN de recoller.

Les Tunisiens Sayfallah Letaief et Chaim El Djebali (OL) en ont profité pour fêter leurs grands débuts en sélection, à la différence de l’Angevin Yan Valéry, qui a rejoint le groupe seulement mercredi mais qui ne figurait pas sur la feuille de match. A noter que ce match se déroulait à huis clos (hors VIP) par sécurité en raison de la faible capacité du stade (300 places). Les Aigles de Carthage poursuivront leur préparation par un choc face au Brésil mardi au Parc des Princes à guichets fermés. Au Qatar, elle va affronter au premier tour la France, l’Australie et le Danemark.

Le Sénégal et le Maroc ont pour leur part su se faire respecter en venant à bout respectivement de la Bolivie et du Chili, sur la même marque de 2-0. L‘équipe sénégalaise séduisante et qui maîtrise bien son sujet devance sans surprise son adversaire du jour la Bolivie en match amical. L’homme en forme côté sénégalais a trouvé la faille, la star Sadio Mané a corsé l’addition avant la pause (2-0).

45 minutes de haut niveau ce samedi soir sur la pelouse de la Source à Orléans en France entre le Sénégal et la Bolivie. Dans cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre d’un match amical préparatifs pour la Coupe du Monde, tourne en faveur des Lions qui mènent sur le score de deux buts à zéro, (2-0), à la pause.

La victoire face au Chili (2-0) vendredi en match amical à Barcelone pour la première du nouveau sélectionneur Walid Regragui invite plutôt à une réponse positive. Au-delà du résultat, les Lions de l’Atlas ont proposé un football offensif et technique qui a régalé les supporters, en particulier en première mi-temps, avec Ziyech, dont c’était le grand retour, et surtout Boufal, très en vue. Aligné dans le couloir gauche en l’absence de Masina, forfait pour le Mondial, Mazraoui s’est quant à lui montré très offensif et convaincant.

Logiquement, les Lions de l’Atlas se procuraient les meilleures opportunités, mais Medel contrait le tir de Mazraoui, tandis que Saiss croisait trop sa tête qui frôlait le poteau sur corner. Bien que dominée, la Roja, pas qualifiée pour le Mondial, restait menaçante sur son unique tentative du premier acte avec le tir de Brereton dévié sur le poteau du bout des doigts par Bounou ! A l’autre bout du terrain, un possible contact d’Aranguiz sur Boufal aurait peut-être mérité un penalty.

Les Marocains croyaient toucher au but au retour des vestiaires lorsqu’Hakimi transpercerait un mur trop lâche pour marquer sur coup franc ! Mais son ouverture du score était logiquement refusée pour un hors-jeu de Dari. Ce second acte se révélait un peu plus décousu et Vidal aurait pu en profiter pour le Chili mais sa reprise de volée, après un centre d’Alexis Sanchez, heurtait la barre !

Finalement, tout basculait sur un ballon récupéré par Amallah devant la surface adverse, qui permettait à Ounahi de provoquer la main de Diaz. Penalty ! Boufal le transformait sans trembler (1-0, 65e). Un, puis deux puisque l’ancien international Espoirs allemand, Abdelhamid Sabiri (Sampdoria), fraîchement entré en jeu, doublait la mise d’un coup de canon des 20 mètres pour sa première cape (2-0, 75e). De belles promesses à confirmer mardi face au Paraguay.

les deux sélections à savoir le Lions de l’Atlas du Maroc et les Lions de la Téranga du Sénégal ont largement maîtrisé leurs matchs, ce qui permet à ces deux sélections d’entamer de la meilleure des manières leur préparation à Qatar 2022.

Les Lions, champions d’Afrique en titre, partagent la même poule que les Pays-Bas, le Qatar et l’Equateur, le Maroc étant logé dans le groupe de la Croatie, de la Belgique et du Canada. (SPM/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.