CÔTE D’IVOIRE/PDCI-RDA: Henri Konan Bédié contre les divisions et avertit

0 1 720

ABIDJAN, 30 JANVIER (ASPAMNEWS)- L’ancien président Henri Konan Bédié a prononcé ses vœux 2023 devant les militants du PDCI-RDA réunis à son fief de Daoukro dimanche 29 janvier. L’occasion d’un tour de vis contre les frondeurs du parti historique, exsangue et divisé à neuf mois des élections municipales.

C’est un coup de semonce dont Henri Konan Bédié n’a pas nommé les destinataires, mais ceux-ci devraient se reconnaître sans peine. Devant les militants de son parti, le PDCI-RDA, l’ancien président ivoirien a promis d’être « intransigeant à l’égard de tous ceux qui poseront des actes contraires à la cohésion du parti ». « Le PDCI ne peut laisser prospérer le désordre et la division », a-t-il ajouté.

Car les temps sont durs pour le plus vieux parti de la Côte d’Ivoire. Plusieurs de ses cadres, dont Narcisse N’Dri, l’ex-directeur de cabinet de Henri Konan Bédié, sont déjà partis rejoindre le RHDP. Et parmi ceux qui restent, certains frondeurs osent désormais rêver à voix haute de remplacer le chef historique de son vivant… En particulier Jean-Louis Billon, le vice-président du PDCI, qui a annoncé mi-janvier son intention d’être candidat à l’élection présidentielle de 2025. Il a aussi demandé le retour de la limite d’âge à 75 ans pour les présidentiables, ce qui pourrait écarter des urnes Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et… Henri Konan Bédié lui-même.

Au mois de mars, le PDCI devrait se réunir en congrès extraordinaire, a annoncé ce dernier, pour « mettre en conformité ses statuts et son règlement intérieur ». Et commencer donc à dessiner les contours de la candidature du parti pour 2025.

Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA s’est aussi, au cours de la présentation des vœux de nouvel an à ses militants, prononcé sur les récentes défections et autres cas d’indisciplines qui secouent son parti. Selon lui, la nouvelle vague de défection enregistrée ces derniers jours au niveau du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ne sont pas de nature à ébranler lui et ses membres de la direction du parti.

« Les défections auxquelles nous assistons ces derniers temps ne sauraient nous ébranlées », a déclaré le président du PDCI-RDA. Selon lui,  » à la croisee des chemins, chacun choisi la voie qui repond au mieux à sa personnalité et à son degré de conviction. Nous devons tous et toutes retrousser nos manches et nous mettre au travail en allant au contact des populations », a-t-il rassuré.

Il a plutôt invité les uns et les autres au respect des idéaux du parti, à la discipline et à un militantisme résilient et qui ne laisse pas séduire par l’impatience et les satisfactions éphémères.  » Nous devons tous et toutes retrousser nos manches et nous mettre au travail en allant au contact des populations en leur exprimant notre soutien et notre compréhension de leurs problèmes et de leurs attentes En les rassurant de notre vision de parti qui leur assurera des lendemains meilleurs », a exhorté le Sphinx de Daoukro.

Evoquant le chapitre des prochaines élections municipales et régionales de 2023, M. Bédié a indiqué que c’est dans l’union et la discipline que le parti sortira victorieux de ces scrutins. Lesquels scrutins, selon le président du PDCI-RDA preparent indeniablement à la prochaine élection présidentielle.

Mise en garde

 » Cette exigence impose d’interpeller chaque responsable à quelque niveau qu’il soit sur la neccessité du respect scrupuleux de la discipline du parti. Le PDCI-RDA ne peut laisser prosperer le desordre et l’indiscipline. Je serai desormais intransigeant à l’égard de tous ceux et celles qui poseront des actes contraires au renforcement de la cohésion au sein de notre parti », a-t-il mis en garde.

Aussi, a-t-il appelé tous les responsables à taire leur divergence et à cesser les intrigues.  » J’invite tous les responsables à taire les divergences, à cesser les intrigues déconcertantes et à se mettre au travail, en assurant chacun à sa place la mission qui lui a été confiée. Les cabales et autres intrigues sont vouées à l’échec », a insisté le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire. (SOP/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.