BURKINA FASO/TENTATIVE DE COUP D’ETAT: des officiers arrêtés, vibrant hommage à la population

0 2 082

OUAGADOUGOU, 28 SEPTEMBRE (ASPAMNEWS)- Selon le parquet près le Tribunal militaire de Ouagadougou, quatre officiers ont été interpellés et mis à sa disposition dans le cadre du Coup d’État déjoué du 26 septembre 2023 et deux autres officiers en fuite. En attendant, la fin des enquêtes, le gouvernement invite les populations à ne pas incriminer certaines personnalités notamment l’ambassadeur du Burkina Faso au Ghana et le chef d’état-major général des Armées.

« Le Gouvernement de Transition informe l’opinion publique qu’une tentative avérée de coup d’État a été déjouée ce 26 septembre 2023 par les services de renseignement et de sécurité burkinabè. A l’heure actuelle, des officiers et d’autres acteurs présumés impliqués dans cette tentative de déstabilisation ont été interpelés et d’autres, activement recherchés.

Les acteurs de ce funeste projet de déstabilisation, mus par des intérêts aux antipodes de la dynamique de reconquête de notre territoire national et de la souveraineté de notre cher pays nourrissaient le sombre dessein de s’attaquer aux institutions de la République et de précipiter notre pays dans le chaos.

En attendant que le Procureur militaire apporte plus de détails sur ce complot, le Gouvernement regrette profondément que des Burkinabè qui plus est des officiers dont le serment est de défendre la Patrie, se soient fourvoyés dans une entreprise d’une telle nature qui vise à entraver la marche du peuple burkinabè pour sa souveraineté et sa libération totale des hordes terroristes qui tentent de l’asservir.

Le Gouvernement salue l’action patriotique et le sens élevé du devoir des Forces de défense et de sécurité qui ont permis de mettre un coup d’arrêt à cette entreprise.

Il rend un vibrant hommage à l’ensemble du peuple burkinabè et singulièrement à sa jeunesse pour son engagement résolu et historique à défendre la Patrie et à la protéger contre tous ceux qui veulent nous faire entrer à reculons dans l’histoire.

Le Gouvernement rassure que toute la lumière sera faite sur cette tentative de coup d’État.

Il invite les populations à la vigilance face aux amalgames savamment entretenus notamment sur les réseaux sociaux tendant à impliquer certaines personnalités dont le chef d’état-major général des armées et l’Ambassadeur du Burkina Faso au Ghana.

Le capitaine Ibrahim Traoré a lui, réaffirmé sa détermination a conduire la Transition à bon port, malgré les différentes manœuvres. Il a également remercier les Burkinabè pour leur veille continue.

« Ensemble, nous nous sommes engagés pour la libération de notre Pays. Je rassure de ma détermination à conduire la Transition à bon port en dépit de l’adversité et des différentes manœuvres pour stopper notre marche inexorable vers une souveraineté assumée.

Ma conviction se forge à chaque pas franchi dans la reconquête de notre chère Patrie. MERCI à l’ensemble des Burkinabè qui assurent continuellement la veille citoyenne, gage d’une réussite collective! », a écrit le président Ibrahim Traoré, mercredi soir sur son compte X (Ex Twitter).

Par ailleurs, le parquet militaire rassure que les investigations se poursuivent et se déroulent dans le strict respect des droits des personnes mises en cause dans cette affaire.

Tout en relevant la récurrence des velléités et autres allégations de déstabilisation, la justice militaire appelle à témoigner toute personne susceptible de fournir des informations pouvant contribuer à la manifestation de la vérité.

Rappelons que dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 septembre 2023, de nombreux Burkinabè ont investi les rues pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme des manœuvres persistantes de déstabilisation du pouvoir de la Transition. (BFT/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.