ÉLIMINATOIRES CDM 2026: le Sénégal l’a échappée belle à Kégué

0 2 495

LOME, 22 NOVEMBRE (ASPAMNEWS)-Les Éperviers du Togo ont fait match nul (0-0) contre le Sénégal ce mardi au stade de Kégué en match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 2026, après le partage des points avec le Soudan lors de la première journée.

C’est avec une défense sénégalaise complètement aux abois dans les dernières minutes de la rencontre de la 2e journée de la poule B des éliminatoires du Mondial-2023 qui a affronté le Togo ce mardi à Lomé. Il a d’ailleurs fallu l’intervention d’Edouard Mendy à plusieurs reprises et un manque d’efficacité des Eperviers pour que le Sénégal décroche le match nul (0-0) . 

L’intensité du match se fait ressentir d’entrée de jeu dans ce match. A la 15è minute, Ihlas Bebou centre pour Kevin Denkey qui place une tête qui lobe Édouard Mendy, mais le ballon s’écrase sur la barre transversale.

Cinq minutes plus tard, Fessou Placca frappe au-dessus. Une nouvelle fois, Placca reprend mal un centre de Narey (22′). On retrouve les deux acteurs à la 43′ où Khaled Narey reprend une belle volée que Mendy a détourné sur Placca dont la frappe s’envole de nouveau. 0-0 à la pause, mais les Éperviers se sont créées les meilleures occasions.

Au retour des vestiaires, le Sénégal est revenu avec de belles intentions mais n’arrive pas à trouver la faille dans la défense Togolaise qui est bien regroupée. Dès lors, le jeu s’équilibre et le sélectionneur Paulo Duarte en a profité pour faire entrer Yaw Annor et David Henen à la 62e minute.

A la 78e, le nouvel entrant côté sénégalais, Nicolas Jackson a failli ouvrir le score, mais sa tentative a été renvoyée en corner par le portier Togolais Steven Folly Mensah.

Yaw Annor entré en jeu à la place de Aziangbe blessé, va se procurer les meilleures opportunités de but dans les arrêts de jeu. Tout d’abord, après un débordement de Ouattara, sa frappe passe à côté. Sur une déviation de Laba, le tir de Narey s’envole (92′). Annor récupère un ballon suite à un corner mais sa frappe s’envole. Puis Laba, à son tour, croise une frappe au ras du poteau mais Mendy veillait toujours au grain (95′). Score final : 0-0.

Si pour certains ce résultat sonne comme une contre-performance et pointer du doigt les occasions concédées sur la fin, Cissé estime quant à lui que son équipe a ramené un bon point de Lomé.  » Le résultat ? Il faut retentir le point pris à l’extérieur. On est dans un championnat, on a commencé par gagner chez nous (lors de la première journée) et aujourd’hui on est tombé face à une très bonne bonne équipe du Togo, très motivée et qui avait plus de fraîcheur que nous. Dans l’ensemble, c’était une rencontre plutôt équilibrée et le résultat reflète la physionomie du match. J’ai envie de dire que c’est satisfaisant (…) Mes joueurs ont tout donné et je suis satisfait de leur engagement. Maintenant c’était un match compliqué avec la chaleur et le stade qui nous était défavorable. Comme je l’ai dit en conférence de presse d’avant match je ne crois pas qu’il y aura beaucoup d’équipes qui vont gagner ici « , a d’abord tenu à souligner le technicien, félicitant ainsi la prestation de ses troupes.

le coach Cissé a aussi reconnu que sont équipe a été un petit peu basculé dans le jeu mais qu’il a su rectifier en deuxième mi-temps. « Il y avait trop d’espace entre notre milieu et la défense, entre le milieu et l’attaque. Les joueurs togolais se sont infiltrés dans notre milieu, notamment le numéro 17, on l’a laissé un peu diriger le jeu. Mais en deuxième période, on a ete beaucoup plus compact, beaucoup plus serré pour récupérer les ballons et pouvoir se projeter devant et on pouvait même scorer « , a-t-il ajouté.

Avec ce résultat, le Sénégal reprend la tête de la poule B, grâce à une meilleure différence (+4 contre +1) de but devant les Crocodiles du Nil de Soudan avec qui ils comptent le même nombre de points (4pts). Les Léopards de la RDC arrivent troisièmes avec trois unités au compteur, suivis par les Eperviers (2pts), les Mourabitounes (1pt) et les Faucons du Désert (1pt).

Dans le groupe B, la Libye a neutralisé le Cameroun (1-1) à Benghazi. Menant pourtant à la marque sur un but sur pénalty d’Olivier Ntcham à la 34è minute, les Lions Indomptables ont été rattrapés à la marque avant la pause, sur une réalisation de Abdulmunem Aleiyan, unique buteur de la Libye. Au classement, le Cameroun est premier avec quatre points, à égalité avec le Cap-Vert (2è) et la Libye (3è).

Les Éperviers du Togo auront l’occasion de se rattraper lors des deux prochaines journées en juin 2024. Ils affronteront le Soudan du Sud à domicile avant de se déplacer à Kinshasa pour affronter la RD Congo. Ces matches seront cruciaux pour les ambitions du Togo dans la course à la Coupe du Monde de la FIFA 2026. Les supporters attendent avec impatience de voir si l’équipe pourra capitaliser sur les points forts du match contre le Sénégal et éviter les erreurs qui ont coûté la victoire.(SPM/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.