ARABIE-SAOUDITE-MECQUE/CHALEUR: plus de 1 000 pèlerins morts pendant le grand pèlerinage annuel

0 1 572

RIYAD, 20 JUIN (ASPAMNEWS)-L’Indonésie, l’Iran, le Sénégal, la Tunisie, l’Egypte et la Jordanie ont signalé des morts parmi leurs ressortissants. Chaque année, des dizaines de milliers de pèlerins vont en Arabie saoudite sans autorisation. Le nombre de victimes de stress thermique est encore revu à la hausse à plus de 1000 ce jeudi 20 juin après le Hajj, le grand pèlerinage musulman dans l’ouest de l’Arabie saoudite, où le mercure a dépassé les 50 °C.

Ce jeudi 20 juin, selon nos sources, a revu à la hausse le nombre de victimes, avec désormais plus de 1 000 personnes mortes durant ce pèlerinage. Ce décompte a été réalisé à partir de données fournies par différents pays.

Un diplomate arabe a affirmé ce jeudi que 58 morts supplémentaires ont été recensés parmi les pèlerins égyptiens, portant à 658 le nombre de ressortissants de ce pays morts durant le Hajj. «Tous sont morts à cause de la chaleur», à l’exception d’un pèlerin qui a succombé après avoir été blessé lors d’un mouvement de foule, a expliqué l’un des diplomates.

Le hajj, l’un des plus grands rassemblements religieux au monde, est l’un des cinq piliers de l’islam. Les musulmans qui en ont les moyens doivent l’accomplir au moins une fois dans leur vie. Certains attendent néanmoins parfois pendant des années avant de pouvoir faire le voyage, les permis étant attribués annuellement par le royaume sur la base de quotas par pays.

Chaque année, des dizaines de milliers de pèlerins tentent de participer au hadj sans autorisation officielle, ce qui leur interdit l’accès aux installations climatisées. Selon un des diplomates, le bilan des morts égyptiens a été considérablement alourdi par la présence de pèlerins qui n’étaient pas munis de ces autorisations.

Ces pèlerins « ont été sans nourriture, sans eau ni air conditionné pendant longtemps », a précisé un responsable égyptien supervisant le pèlerinage pour son pays. Ils sont morts « en raison de la chaleur parce que la plupart d’entre eux n’avaient nulle part » où s’abriter, selon lui.

L’année dernière, plus de deux cents pèlerins avaient péri, la plupart d’Indonésie. Selon le porte-parole du ministère de la santé saoudien, Mohammed Al-Abdulali, plus de 10 000 cas de maladies liées à la chaleur ont été recensés l’année dernière.

Environ 1,8 million de fidèles ont pris part au hadj cette année, dont 1,6 million venus de l’étranger, selon les autorités saoudiennes.

Le hadj, qui consiste en une série de rites codifiés qui se déroulent durant plusieurs jours au cœur de La Mecque et dans ses environs, est l’un des cinq piliers de l’islam. Tous les musulmans sont censés accomplir le hadj au moins une fois dans leur vie s’ils en ont les moyens. Certains attendent parfois des années avant de pouvoir faire le voyage, les permis étant attribués chaque année par le royaume sur la base de quotas par pays. (SHM/2024)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.