COVID-19: l'OMS "inquiète" appelle à vacciner plus vite en Europe

0 113

(ASPAMNEWS) – Le patron de l’OMS en Europe a appelé vendredi les Européens à  accélérer leur campagne de vaccination contre le Covid-19, dans un entretien, tandis que le laboratoire américain Johnson & Johnson demandait aux Etats-Unis d’autoriser en urgence son vaccin en une seule dose.

« Nous devons unir nos forces pour accélérer la vaccination », a appelé le directeur régional de l’organisation Hans Kluge, reconnaissant être « inquiet » sur l’impact des variants sur l’efficacité des vaccins. « Des entreprises pharmaceutiques d’habitude concurrentes doivent unir leurs efforts pour augmenter drastiquement les capacités de production, c’est de ça dont nous avons besoin », a insisté le responsable basé à Copenhague, alors que la campagne de vaccination dans l’Union européenne a connu des débuts difficiles, seuls 2,5% de la population de l’UE ayant reçu une première dose.

Aux Etats-Unis, après Pfizer/BioNTech et Moderna, un troisième vaccin, celui de Johnson & Johnson, attend le feu vert de l’Agence américaine du médicament (FDA). Ce vaccin est particulièrement attendu car il présente deux avantages non négligeables: il peut être stocké à des températures de réfrigérateur plutôt que de congélateur, et il ne s’administre qu’en une seule dose.

Johnson & Johnson s’est engagé à acheminer 100 millions de doses aux Etats-Unis avant fin juin. Selon les premiers résultats des essais cliniques qu’il a communiqués, son vaccin est efficace à 66% dans l’ensemble, et à 85% pour prévenir les formes graves de la maladie.

Mais ces résultats ont aussi soulevé une inquiétude: le remède était plus efficace aux Etats-Unis (72%) qu’en Afrique du Sud (57%), où un variant apparu dans ce pays y est devenu largement majoritaire.

« Inquiet » des variants

Les experts y voient l’indication que de futurs variants pourraient finir par totalement contourner les défenses immunitaires développées par les vaccins actuels. « C’est la grande question. Je suis inquiet », a reconnu M. Kluge, interrogé pour savoir si les vaccins anti-Covid arrivés sur le marché depuis décembre vont rester efficaces contre les nouveaux variants.

L’Union européenne, critiquée pour la lenteur de ses campagnes de vaccination, ambitionne de vacciner 70% de sa population d’ici l’été, a affirmé jeudi la présidente de la Commission Ursula von der Leyen.

La Suède et le Danemark ont annoncé jeudi qu’ils allaient développer des « passeports vaccinaux » électroniques pour faciliter les voyages à l’étranger, mais aussi pour accéder à des évènements sportifs ou culturels, voire à des restaurants dans le cas danois. « Avec un certificat de vaccination numérique il sera rapide et facile de prouver une vaccination complète », a plaidé le ministre suédois du numérique Anders Ygeman. La Suède compte lancer son passeport en juin, et le Danemark « d’ici trois ou quatre mois », selon son gouvermement.

Selon un bilan établi jeudi à partir de sources officielles, la pandémie a fait au moins 2.269.346 morts et plus de 104.350.880 cas de contamination. (HKL/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.