AFRIQUE DU SUD: Des dizaines de morts dans des violences après l’incarcération de Jacob Zuma

0 140

13 JUILLET (ASPAMNEWS)- Les violences et pillages se multiplient depuis vendredi en Afrique du Sud après l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma. Les autorités évoquent plus d’une trentaine de morts.

Le bilan des violences et pillages qui frappent l’Afrique du Sud depuis plusieurs jours est passé à 32 morts mardi 13 juillet, après l’annonce de 22 morts supplémentaires dans la province du Kwazulu-Natal, dans l’est du pays. 

Le bilan dans cette province, où ces violences ont commencé vendredi, est passé à 26 morts, a annoncé Sihle Zikalala lors d’une conférence de presse. Il faut ajouter à ce bilan les six morts dans l’agglomération de Johannesburg, confirmés lundi soir par le président Cyril Ramapha.

Sihle Zikalala a notamment évoqué le fait que plusieurs de ces décès avaient eu lieu lors de « bousculades dans ce contexte d’émeutes », sans préciser de lieu.

Routes bloquées, pillages

Les premier incidents, avec des routes bloquées et des camions incendiés, ont eu lieu vendredi, au lendemain de l’incarcération en pays zoulou de l’ancien président Jacob Zuma, condamné à une peine de prison ferme pour outrage à la justice.  

Les violences, pillages et incendies se sont ensuite propagés pendant le week-end à l’agglomération de Johannesburg, capitale économique du pays. Elles se sont encore poursuivies dans la nuit de lundi à mardi, ont constaté plusieurs journalistes de l’AFP sur place, notamment à Soweto, immense township à l’ouest de Johannesburg. (AFP/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.