GUINEE: La réplique salée de la junte à la Cedeao

0 204

17 SEPTEMBRE (ASPAMNEWS)- Réunis, hier jeudi, en Sommet extraordinaire à Accra, la capitale ghanéenne, la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao a annoncé des sanctions ciblées contre le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya et les putschistes qui ont renversé le président Alpha Condé, le 5 septembre dernier.

A travers une note rendue publique ce vendredi, le Comité national du rassemblement et du développement (Cnrd) a porté la réplique aux présidents de l’institution sous-régionale qu’il assimile d’ailleurs à un «syndicat».

«Nous Cnrd, restons fermes sur nos positions et ne nous laisserons pas intimider par ce syndicat des chefs d’Etat». Dans ladite note, la junte guinéenne ajoute : «Nous n’avons des comptes à rendre qu’au seul peuple de Guinée.»
Pour rappel, la Cedeao a également exigé des putschistes la tenue, dans un délai de six mois, des élections présidentielle et législatives pour la restauration de l’ordre constitutionnel en République  de Guinée.

Rappelons que les membres de la délégation des chefs de la Cedeao commencent à rallier Conakry. Les présidents ivoirien et ghanéen sont déjà arrivé ce vendredi à Conakry.

Pendant ce temps, les jeunes pro-junte s’insurgent vigoureusement contre l’arrivée de la délégation des chefs d’Etat de la Cedeao. Debout et pancartes à la main au bord du tronçon que les membres des chefs de la cédeao prennent, ces jeunes ne cachent pas leur amertume. « « Victoire au peuple ! À bas la Cedeao ! La Guinée est un pays souverain ». Ce sont là entre autres slogans scandés par ces jeunes. (SPM/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.