AFRIQUE DU SUD: Décès de Desmond Tutu, figure de la lutte contre l’apartheid

0 89

26 DÉCEMBRE (ASPAMNEWS)- L’archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu, icône de la lutte contre l’apartheid et prix Nobel de la Paix, est décédé ce dimanche 26 décembre. Il avait 90 ans.

Pour Nelson Mandela, il était « la voix des sans voix ». Monseigneur Desmond Tutu, icône de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, est décédé à 90 ans. Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a publié une déclaration confirmant le décès, ce dimanche 26 décembre.

Le président a exprimé « au nom de tous les Sud-Africains, sa profonde tristesse suite au décès, ce dimanche » de cette figure essentielle de l’histoire sud-africaine, dans un communiqué.

Prix Nobel de la paix en 1984

Toute sa vie, le révérend Desmond Tutu aura lutté contre l’oppression, le racisme, la pauvreté et l’homophobie. Né à Klerksdorp en 1937, il se forme à l’enseignement et à la théologie avant de devenir de plus en plus actif dans la lutte contre l’apartheid, ce régime de ségrégation systématique qui existait, en Afrique du Sud, entre Blancs et Noirs, à l’époque.

Desmond Tutu devient mondialement célèbre dans les années 1980 pour son combat, notamment en recevant en 1984 le prix Nobel de la Paix. Deux ans plus tard, il devient le premier Noir à diriger l’Église anglicane en Afrique australe.

Un homme toujours engagé

À l’abolition de l’apartheid, en 1991, Desmond Tutu est nommé président de la Commission vérité et réconciliation (CVR) créée pour lutter contre les atrocités de ce régime. La fin de l’apartheid ne signifie pas celle de son engagement. Au contraire.

Ce grand humaniste continue, tout au long des années, à s’exprimer sur les questions morales et politiques. En 2007, il participe à la fondation de The Elders, un groupe de hauts dirigeants mondiaux qui travaillent ensemble pour la paix et les droits de l’homme.

Il se fait aussi de plus en plus critique envers les dirigeants de son pays, goûtant peu l’élection de Jacob Zuma à la tête de l’Afrique du Sud. À tel point qu’il ne sera pas autorisé à prendre la parole lors des funérailles de son ami de toujours, Nelson Mandela, en 2013.

Mort à 90 ans, Desmond Tutu laisse dans le deuil son épouse Leah, quatre enfants et sept petits-enfants. Et toute une nation. (SPM/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.