MALI: 47 terroristes neutralisés et 27 soldats tués, la nation endeuillée

0 1 392

MONDORO, 6 MARS (ASPAMNEWS)-Le gouvernement du Mali, dans un communiqué a affirmé qu’au cours d’une attaque, les forces armées maliennes ont neutralisé 47 terroristes et 27 soldats sont morts dans la même attaque contre le poste de sécurité de Mondoro vendredi. Un deuil national de trois jours à compter du samedi 5 mars 2022, à zéro heure, est déclaré sur toute l’étendue du territoire national en hommage aux éléments des forces armées et de sécurité tombés au cours de cette attaque terroriste. Les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics pendant toute la durée du deuil.

Le gouvernement de la République du Mali a porté samedi, à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que les forces armées maliennes FAMA du poste de sécurité de Mondoro dans le cercle de Douentza ont vigoureusement réagi à une attaque complexe avec de véhicules piégés dans la matinée du vendredi 4 mars 2022 aux environs de 05 h 30.

Le ratissage des forces spéciales immédiatement déployées sur zone a permis de retrouver et de neutraliser 47 terroristes dans la matinée contre un bilan provisoire ami de 27 morts , 33 blessés dont 21 graves évacués sur sevare, 07 portés disparus et des dégâts matériels.

En début d’après midi les FAMa ont poursuivi leur ratissage sur les sanctuaires terroristes en neutralisant 27 terroristes. Le gouvernement du Mali présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées des vaillants soldats ayant perdu la vie dans le noble combat de présentation de la Paix et de la quiétude des paisibles citoyens de notre pays.

Le gouvernement du Mali rassure l’ensemble des populations que le sacrifice ultime consenti par ces dignes fils de la nation ne restera pas vain et que toutes mesures seront prises pour arrêter et traduire devant la justice les auteurs de cet acte ignoble et tragique.

Au sein de la population, c’est une réelle émotion et consternation. Une tragédie. « Le spectacle affligeant des ravages de la mort et des attaques terroristes, de même que la perte de nos valeureux soldats tombant par milliers sur les champs d’honneur victimes d’une guerre asymétrique ne peuvent nous inspirer que consternation et componction », a déclaré un habitant de Mondoro.

« Il va sans dire qu’il est dommage de constater que notre peuple qui a beaucoup souffert continue d’être traumatisé par des attentats perpétrés par des terroristes devant des forces de défenses et de sécurité qui sont toujours en reconstruction. Il est encore plus indignant de constater que nos condamnations de ces crimes deviennent la règle et la norme », a-t-il ajouté.

La nation endeuillée continue à pleurer ses morts. « Nous exprimons notre compassion et notre solidarité profonde aux familles des victimes. Nous rendons aussi hommage aux braves et héros tombés sur le champ de bataille qui méritent à jamais notre reconnaissance et notre respect relatif à l’ultime sacrifice qu’ils ont accompli pour notre nation. Ce sacrifice consenti pour notre pays ne doit jamais être oublié. Le Mali a toujours été une nation de mémoire. Célébrer la mémoire de nos femmes et hommes en uniformes tombés au champ d’honneur c’est également recevoir le patrimoine de la mémoire et le transmettre. Le devoir de mémoire, c’est l’expression de la dette éternelle que nous avons à l’égard de ceux qui sont tombés en défendant la patrie, et de l’héritage que nous devons à notre tour léguer, en ayant à l’esprit que nous ne sommes que dépositaires de ce patrimoine. », a-t-il souligné et préciser que les populations désarmées ne réclament que les meilleures conditions de vie.

« Nous demandons à nos autorités de prendre des mesures exceptionnelles à la hauteur des menaces auxquelles fait face notre Nation et nous réitérons une fois de plus qu’il est essentiel que les populations s’impliquent dans la recherche de vraies solutions à la crise politique et la réunification de notre pays. Le destin du Mali ne doit point basculer. Nous devons sortir de la crise et faire naître un nouveau Mali plus prospère qui fera la fierté des générations futures. Que Dieu nous bénisse tous dans ces efforts », a-t-il enfin interpellé. (DGH/2022)


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.