CÔTE D’IVOIRE: nouveau report des élections à la FIF sur demande de la FIFA

0 1 814

ABIDJAN, 9 MARS (ASPAMNEWS)-L’élection du président de la fédération ivoirienne de football (FIF), à laquelle Didier Drogba est candidat, prévue le 23 mars, a été reportée mercredi, sur demande de la FIFA qui n’a pas validé le processus électoral proposé.

En effet, suite  au courrier de la FIFA et de CAF dénonçant la violant de leurs orientations, le CONOR s’est aussitôt exécuté en suspendant le processus électoral. Pourquoi les instances suprêmes du Football sont aussi intransigeantes envers la FIF ? les réelles raisons de leur injonction.

C’est du jamais vu dans l’histoire du football ivoirien, ce qui se passe en ce moment. Depuis la suspension du Comité Exécutif remplacé par Comité de Normalisation (CONOR), l’opinion publique découvre peu à peu, ce qui se tramait à la FIF.

La CAF et la FIFA suspectant des anomalies pour la désignation du président de la FIF a tapé du poing sur la table, en appelant à la transparence. Force est de constater que leurs orientations n’ont pas été prises en compte lors de l’Assemblée Générale. En conséquence, dans un courrier adressé au Conor en date du 4 mars, elles ont exigé la révision de la question du parrainage ou la suspension du processus électoral.

Le Conor s’est aussitôt exécuté, ce mardi 8 mars 2022. « Suite au courrier conjoint de la CAF et de la FIFA daté du 4 mars 2022 et après les échanges avec les membres actifs, le comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football annonce la suspension du processus électoral entamé le samedi 05 mars 2022  » a informé la Présidente de Conor, Mariam Dao GABALA.

A l’en croire « Cette mesure a été prise en vue de trouver une reponse adéquate à l’invitation de la CAF et de la FIFA à revoir la disposition relative aux parrainages » a-t-elle expliqué.

Quant à la date précise du processus, le Conor reste muet. « Le processus électoral répondra dès que possible » a répondu la présidente. Seules la CAF et la FIFA donneront le top départ au regard de l’évolution de la situation. Il va s’en dire que, le mandat de CONOR sera encore prorogé. (PML/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.