BURKINA FASO: Compoaré, Hyacinthe Kafando et Gilbert Diendéré condamnés à la perpétuité

0 1 276

OUAGADOUGOU, 6 AVRIL (ASPAMNEWS)- Le verdict du procès du dossier de l’assassinat du père de la Révolution burkinabè, le capitaine Noël Isidore Thomas Sankara et douze de ses compagnons le 15 octobre 1987 a été prononcé le mercredi 6 avril 2022. Les trois principaux accusés dans cette affaire qui a duré 35 ans, ont écopé de lourdes peines.

Les principaux accusés que sont l’ancien président Blaise Compaoré, le caporal Hyacinthe Kafando, ancien chef de sécurité de Compaoré sous la Révolution et le général de brigade Gilbert Diendéré, chef de la sécurité du QG de la Révolution, ont été condamnés à la prison à vie.

Les accusés Nabonssouindé Ouédraogo et Idrissa Sawadogo ont été condamnés à 20 ans de prison ferme.

L’accusé Yamba Elysée Ouédraogo, le seul inculpé dans cette affaire qui a plaidé coupable, a écopé de 11 ans de prison ferme.

Le colonel-major, le patron de la Gendarmerie au moment des faits, Jean-Pierre Palm, et le colonel Tibo Ouédraogo, se sont vu coller 10 ans de prison ferme par le Tribunal militaire.

Tondé Ninda dit Maang Naaba, accusé de subornation pour favoriser le général Gilbert Diendéré a pris trois ans de prison fermes.

Les accusés Diakalia Démé et Albert Belemlilga ont été condamnés à cinq ans avec sursis. Les accusés Hamado Kafando, Alidou Diébré et Bossobè Traoré sont acquittés. (SPM/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.