CÔTE D’IVOIRE: Charles Blé Goudé obtient enfin son passeport

0 1 198

ABIDJAN, 30 MAI (ASPAMNEWS)- Charles Blé Goudé a reçu des mains des autorités ivoiriennes son passeport ce lundi 30 mai 2022 selon son avocat, maître N’dry Claver. Plus d’un an après son acquittement de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI), le président du Congrès panafricain pour la Justice et l’Égalité des Peuples (Cojep) a son sésame entre les mains.

Charles Blé Goudé a reçu son « passeport ordinaire » de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Pays-Bas et a exprimé « toute sa gratitude et sa reconnaissance » au président ivoirien Alassane Ouattara, « pour son implication personnelle dans le processus de son retour en Côte d’Ivoire, dont une étape importante vient d’être franchie », précise le communiqué de l’avocat, Me N’dry Claver.

Il « a réitéré son intention de regagner la Côte d’Ivoire afin d’apporter sa pierre » à « la consolidation de la réconciliation nationale », affirme le texte, ajoutant que ses avocats « maintiendront le fil du dialogue avec les autorités ivoiriennes pour convenir d’un calendrier de retour ».

Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo ont été définitivement acquittés en mars 2021 par la CPI de La Haye de crimes présumés pendant la crise post-électorale de 2010-2011, née du refus de M. Gbagbo de reconnaître sa défaite face à Alassane Ouattara, qui avait fait quelque 3.000 morts.

M. Gbagbo a pu rentrer en juin 2021 en Côte d’Ivoire où il a créé un nouveau parti d’opposition, le Parti des peuples africains (PPA-CI).

Arrêté en 2013 au Ghana, M. Blé Goudé est l’ancien leader du mouvement nationaliste des Jeunes patriotes et était surnommé « le général de la rue » pour sa capacité à mobiliser les foules et notamment la jeunesse. Il avait été transféré à la CPI à la Haye en 2014.

Comme Laurent Gbagbo, président de 2000 à 2011, il a été condamné par contumace en Côte d’Ivoire à 20 ans de prison pour des faits liés à la crise post-électorale.

La condamnation n’a officiellement pas été levée, mais elle n’a pas été appliquée à l’encontre de l’ancien président Gbagbo depuis son retour. (SPM/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.