TOGO: Interdiction du meeting, une victoire pour la DMK et une autre conduite à tenir

0 641

LOME, 23 JUIN (ASPAMNEWS)- Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade, Yark Damehame a formellement interdit la manifestation publique prévue par la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), samedi 25 juin 2022, à Bè Kodjindi (Lomé), à travers un communiqué.

Le moment est mal choisi, selon le communiqué, pour organiser des meetings de masse compte tenu du contexte sécuritaire sous-régional et national actuel, qui dit-il, est “très préoccupant” et marqué notamment par “une volatilité et une imprévisibilité notoire”. « Organiser une manifestation dans cette situation, est de nature à compromettre les efforts en cours pour préserver l’ordre public et la sécurité nationale », a précisé le ministre Yark Damehane.

« Les forces de défense et de sécurité prendront les dispositions nécessaires pour faire respecter cette mesure d’interdiction », prévient le ministre tout en invitant les populations à vaquer librement à leurs occupations dans la capitale et en toute quiétude.

Mais pour le porte-parole de la DMK, Bouraïma Naboudja, cette décision d’interdire la manifestation du 25 juin prochain, n’est qu’une victoire. « C’est une victoire pour nous. Par un simple communiqué, on ne peut interdire une manifestation autorisée par le ministère de l’administration territoriale. Cela veut dire que l’administration même à des soucis. Ils sont très bien renseignés et savent l’engouement derrière ce meeting », a déclaré le porte-parole de la DMK,Bouraïma Naboudja.

Puis d’ajouter : « Les gens ont simplement peur de voir une marée humaine samedi à Kodjindji comme cela a été le cas en 2017. La plupart des partis politiques de l’opposition sont motivés pour ce rendez-vous. Les gens sont informés, c’est pourquoi ils ont finalement interdit la manifestation. Nous allons nous retrouver pour voir quelle conduite à tenir. On ne va pas risquer la vie des citoyens en voulant insiste ».

Rappelons que le meeting de la DMK a pour objectifs d’informer, de sensibiliser et d’exprimer leur indignation contre la “mauvaise gouvernance” et “la crispation politique” dans le pays. (SPM/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.