TOGO: Afriximbank soutient PIA-Togo à hauteur de 85 millions d’euros

0 697

LOME, 18 AOÛT (ASPAMNEWS)- Un pool de banques dont Afriximbank, le chef de file a signé le 16 août 2022 à Lomé, une convention de prêts de 145 millions d’euros pour le financement de la plateforme industrielle d’Adétikopé.

Le financement de la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA), arrangée par Afreximbank, a mobilisé 85 millions d’euros aux côtés des banques commerciales, dont Ecobank (45 millions d’euros) et la Banque Internationale pour l’Afrique (BIA-Togo, 15 millions d’euros), a été officialisée par la signature d’une convention ce mardi 16 août entre Souleymane Touré (Ecobank Togo), Oluranti Doherty (Afreximbank), Kossi Djokoto (BIA) et Tushar Khairnar (Arise).

Ce geste des quatre institutions financières rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille route gouvernementale 2021-2025 dont le but est de faire du Togo un Etat moderne présentant une croissance économique à la fois durable et inclusive.

« Ce financement de cette importance traduit la confiance que le pool bancaire porte à l’économie togolaise et son engagement à soutenir tous les projets de développement de notre pays. L’Etat togolais n’est pas partie prenante à cet accord, mais l’Etat togolais est partenaire de PIA. Il est initiateur de cette Plateforme et a trouvé le partenaire de choix qui est ARISE pour ensemble développer cette Plateforme pour des raisons évidentes qui ont été soulignées par les uns et les autres. La PIA est inscrite dans la feuille de route du gouvernement et elle vise essentiellement à une croissance forte, durable, inclusive et surtout au développement de notre pays à travers la transformation structurelle de son économie. C’est ensemble avec le secteur privé que nous allons poursuivre cet ambitieux programme de développement de notre pays en vue de son émergence », a indiqué le ministre de l’Economie et des finances, Sani Yaya.

Cette convention a permis à la PIA de bénéficier d’Afreximbank, Ecobank et BIA Togo un financement respectif de 85 millions d’Euros, 45 millions d’euros et 15 millions d’euros.

Pour Afreximbank, qui en est à son quatrième financement d’un projet de ce type avec le groupe Arise (deux au Gabon et un au Bénin) avec une contribution chiffrée à 257 millions d’euros, « financer la plateforme d’Adétikopé revient à promouvoir et à faciliter le développement de l’industrialisation et des exportations africaines », qui figure bien dans ses objectifs. « La banque a joué un rôle central dans la création de divers parcs industriels et zones économiques spéciales à travers l’Afrique et nous sommes convaincus que ces projets pourraient s’avérer transformateurs pour les efforts d’industrialisation », a déclaré Oluranti Doherty.

« Afrexinbank considère la plateforme industrielle comme une initiative en droite ligne avec ses objectifs de promotion et facilitation du développement de l’industrialisation et des exportations africaines. Ce projet représente le quatrième projet d’Afreximbank dans l’espace des Parcs Industriels, avec le groupe Arise (deux projets au Gabon et un au Bénin), une collaboration qui représente aujourd’hui, des solutions totalisant à peu près 257 millions d’euros. » a déclaré Oluranti Doherty -Directrice du développement des exportations, Afreximbank.

« Afreximbank a joué un rôle central dans la création de divers parcs industriels et zones économiques spéciales à travers l’Afrique, et nous sommes convaincus que ces projets pourraient s’avérer transformateurs pour les efforts d’industrialisation et de développement des exportations de leurs pays. Nous sommes heureux et fiers », a-t-elle ajouté.

Ce pool bancaire rejoint la Banque ouest africaine de développement (BOAD) qui a mis en place en faveur de la PIA un crédit d’environ 30,5 millions d’euros soit 20 milliards de FCFA dont la convention a été signée le 21 octobre 2021, permettant ainsi de boucler le plan de financement de cet important projet pour l’économie togolaise d’un coût global chiffré à 247 millions d’euros.

La Plateforme industrielle d’Adétikopé, créatrice de plus de 35000 emplois directs et indirects a pour objectif de favoriser l’attractivité et d’attirer des investisseurs en vue de développer des activités industrielles et multisectorielles, à savoir notamment la transformation de produits agricoles (coton, soja, anacarde etc.) et miniers locaux. Le projet en sa phase 1, abrite une zone industrielle; une zone logistique; un centre commercial et résidentiel; et des infrastructures de grade mondial. Il développera également en sa phase 2, des industries de transformation agricole (noix de cajou, ananas, mais, mangue, sésame) et des infrastructures modernes. (NKA/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.