TCHAD/UA: Les autorités qualifient les sanctions de l’UA de « pamphlet».

0 1 479

N’DJAMENA, 11 NOVEMBRE (ASPAMNEWS)-Alors que l’Union africaine n’exclut pas d’imposer des sanctions contre les autorités provisoires du Tchad dans un rapport, N’Djamena qualifie la démarche de « pamphlet contre le gouvernement ».

Le Tchad n’a pas digéré le rapport de l’Union africaine sur la situation au Tchad, près d’un mois après la répression des manifestations contre les autorités de transition, qui ont fait plusieurs dizaines de morts. Le rapport présenté au Conseil de paix et de sécurité de l’UA dénonce dénonce le refus du pouvoir de transition de respecter la période de transition de 18 mois convenue.

L’interdiction faite aux militaires au pouvoir d’être candidats aux prochaines élections n’est pas respectée non plus. Ces décisions sont « allées totalement à l’encontre des décisions réitérées du Conseil de paix et de sécurité et des instruments juridiques pertinents de l’UA », estime la Commission de l’organisation dans son rapport présenté ce vendredi 11 novembre 2022 à Dakar.

Dans le document, Moussa Faki, le chef de la Commisio de l’UA, a indiqué que dans ces conditions, le CPS n’exclut pas d’éventuelles sanctions contre le pouvoir de transition au Tchad. Ces observations et recommandations faites dans le rapport, n’ont pas du tout été du goût du Tchad qui a immédiatement réagi. Les autorités du pays ont qualifié le rapport de « pamphlet contre le gouvernement », selon nos sources. D’après elles, le dossier tchadien doit être soumis à la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) et non au CPS. (CSP/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.