MAURITANIE: évasion de quatre jihadistes de la prison centrale

0 1 169

NOUAKTCHOTT, 6 MARS (ASPAMNEWS)– Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a annoncé dans un communiqué que quatre détenus salafistes ont réussi à s’évader de l’établissement pénitencier civil de Nouakchott,  lors d’une mutinerie qui a éclaté dimanche 5 mars aux alentours de 20 heures.

Selon le ministère de l’intérieur, quatre terroristes ont réussi à s’évader de la prison centrale de Nouakchott après avoir agressé les gardiens, ce qui a entraîné un échange de tirs au cours duquel deux membres de la Garde nationale » sont morts et deux autres ont été légèrement blessés. L’identité des fugitifs n’a pas été divulguée.

« La Garde nationale a renforcé son contrôle sur la prison et a immédiatement commencé à traquer les fugitifs afin de les arrêter au plus vite« , a aussi assuré le ministère. Une source sécuritaire a précisé que deux d’entre eux avaient été condamnés à mort, et les deux autres sont en attente de jugement pour appartenance à une organisation terroriste.

L’on apprend de sources , des unités du groupement de la sécurité présidentielle  ont pris position tout autour du palais présidentiel, dimanche en fin d’après-midi, à la suite d’une minuterie à la prison civile de Nouakchott.

Par la suite, des unités de la garde nationale ont bouclé le périmètre de la prison civile située au centre de Nouakchott et d’autres ont érigé des barrages sur les principales artères qui mènent vers certains départements et édifices du  gouvernement.

Tout a commencé, lorsque des tirs ont retenti à l’intérieur de la prison civile de Nouakchott. Et, selon les sources précitées,  quatre détenus salafistes auraient réussi à s’évader de ladite prison. Au cours d’un échange de coups de feu , deux gardes pénitenciers ont été  blessés, dit-on. (SOM/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.