ISRAËL-HAMAS-ONU: présentation d’un projet de «cessez-le-feu immédiat»

0 1 890

WASHINGTON, 21 MARS (ASPAMNEWS)- Quelques jours après que le Hamas a indiqué être enclin à une trêve de six semaines avec Israël incluant un échange de prisonniers, les États-Unis tentent d’obtenir un accord, visant à «protéger les civils» à Gaza.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a en effet, déclaré que les États-Unis ont présenté un projet de résolution devant le Conseil de sécurité de l’ONU appelant à un « cessez-le-feu immédiat lié à la libération des otages » dans la bande de Gaza, dans une interview à un média saoudien.

Le texte souligne «la nécessité d’un cessez-le-feu immédiat et durable pour protéger les civils de tous côtés, permettre la fourniture de l’aide humanitaire essentielle» et «soutient sans équivoque les efforts diplomatiques internationaux pour parvenir à un tel cessez-le-feu en lien avec la libération des otages encore détenus».

«Bien sûr, nous nous tenons aux côtés d’Israël et son droit à se défendre […] mais en même temps, il est impératif que les civils qui sont en danger et qui souffrent si terriblement – que nous nous focalisions sur eux, que nous faisions d’eux une priorité, en protégeant les civils et en leur procurant une aide humanitaire», a souligné Antony Blinken.

« Nous avons en fait soumis une résolution qui est à présent devant le Conseil de sécurité qui appelle à un cessez-le-feu immédiat lié à la libération des otages et nous espérons vivement que les pays la soutiendront », a-t-il dit mercredi soir au média saoudien Al Hadath, en marge d’une visite dans le royaume consacrée à la guerre entre Israël et le Hamas.

Il a ajouté espérer que cette initiative envoie un « signal fort ». Les États-Unis ont mis leur veto à plusieurs résolutions appelant à des cessez-le-feu immédiats dans la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien. Antony Blinken se rend au Caire ce jeudi, au lendemain de sa rencontre avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, et doit notamment rencontrer le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Rappelons que depuis qu’ils ont bloqué fin février un projet de résolution algérienne réclamant un «cessez-le-feu humanitaire immédiat» à Gaza, les Américains négociaient un texte alternatif focalisé sur le soutien aux efforts diplomatiques sur le terrain pour aboutir à une trêve de six semaines en échange de la libération des otages. Un texte modifié plusieurs fois qui, selon des sources diplomatiques, avait peu de chance de recueillir l’approbation du Conseil.

Antony Blinken se rend au Caire jeudi, au lendemain de sa rencontre avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, et doit notamment rencontrer le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. (SFP/2024)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.