MALI/PRÉSIDENTIELLE: Les incidents ont empêché le vote dans 105 bureaux

0 70

Le vote pour l’élection présidentielle au Mali n’a pas eu lieu dans au moins 105 sur les 23000 bureaux de vote prévus à cause des incidents notés à l’intérieur du pays, notamment dans les régions du nord et du centre, a annoncé le ministère de la Sécurité intérieure.
Dans un message diffusé à la télévision nationale malienne, le ministère de la Sécurité publique a précisé que dans les régions de Mopti (centre) et de Tombouctou (nord-ouest), « 61 bureaux n’ont pu ouvrir ce dimanche, alors que le matériel électoral a été saisi dans 18 bureaux ».
Selon le gouverneur de la région de Mopti, le Général Alassane Touré, le vote ne s’est pas déroulé normalement à Fatoma à cause de violences sur les agents électoraux.
Egalement à Kidal dans le nord, une dizaine d’obus de mortiers lancés dans le village d’Aguelhok a brièvement interrompu le vote. L’attaque aurait été revendiquée par un groupe de terroristes affilié à Al-Qaïda.
Après le dépouillement entamé aussitôt après la fermeture des bureaux de vote, l’heure est à la centralisation des bulletins, un moment crucial du processus électoral.
A la veille du scrutin, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga avait donné l’engagement du gouvernement aux candidats et aux missions d’observation d’ouvrir la phase de centralisation à toutes les parties prenantes du processus électoral pour en assurer la transparence. (APA/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.