TOGO/TOGO DEBOUT: Nécessité d'une feuille de route à la mesure de la crise

0 96

Le Front Citoyen  » Togo Debout » (FCTD), a organisé ce 30 Juillet 2018, une rencontre de veille citoyenne en prélude à la conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO. C’était à la Maison de la Santé à 16 heure , en compagnie du Mouvement des Artistes Engagés du Togo (MEAT).
 » La CEDEAO doit réparer, par sa feuille de route, les torts causés aux togolais ». Voilà la phrase qui était sur les lèvres des participants à la rencontre.
Pour le FCTD,  » Il est nécessaire pour la CEDEAO de s’imposer par rapport à sa vision 2020 qui est de passer d’une CEDEAO des États à une CEDEAO des peuple, en formulant des recommandations claires et sans complaisances. Sa crédibilité en dépend ». En claire, le mouvement de la société civile exhorte l’organisation sous régionale à la franchise.
Un changement radical doit passer par  » une période de transition », le seul moyen  » d’éviter le statu quo ».  » Nous estimons que la CEDEAO a une dette envers les togolais puisqu’en 2005, elle avait totalement raté sa mission. Nous sommes dans une nouvelle crise et nous attendons de la CEDEAO qu’elle prenne ses responsabilités », a souligné le Prof. David Dosseh, 1è porte-parole du FCTD. Ainsi, la CEDEAO doit  » accoucher l’alternance et la démocratie, même si c’est par césarienne ».
Pour rappel, le Togo est le seul pays de la sous région ouest-africaine à avoir payé un lourd tribut pour l’aspiration à un régime démocratique. Il y a eu plus de 500 morts en 2005, sans compter ceux des périodes sombres qui précédé 2005 et/ ou qui l’ont suivi. (FAK/2018)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.