TOGO/CRISE: La CENI actuelle n'inspire pas confiance à Nathaniel Olympio

0 107

La coalition des 14 partis de l’opposition n’entend pas travaller avec la CENI dans << son état actuel>>. Vigilance, c’est le mot d’ordre de la C14 face à la CENI.
<< La CENI actuelle n’inspire pas confiance>>, a déclaré Nathanuel Olympio, président du Parti des Togolais, membre de la coalition des 14. La C14 ne semble pas se retrouver dans le schéma des élections législatives du 20 décembre prochain. Elle réclame que certains travaux préliminaires soient faits avant tout.
<< Nous ne parlons pas à ce jour d’élection. L’élection est l’aboutissement d’un processus et ce processus à différentes étapes. Il y a des étapes de réformes que nous devons absolument faire au niveau constitutionnel et institutionnel. Nous devons aussi revoir le cadre électoral et la loi électorale>>, a souligné Nathaniel Olympio avant d’ajouter << Il y a aussi la nécessité de reconstruire un nouveau fichier. Il faut pour celà, mettre en place des audiences foraines en faisant déplacer des juges dans les villages pour doter les togolais d’un acte de naissance. Ains chaque togolais aura un certificat de nationalité et une carte d’identité.>>
Selon Nathaniel Olympio, c’est après tous ces travaux qu’on peut parler d’établissement d’une liste électorale. Dans les rangs de la coalition, point n’est besoin d’aller aux élections dans les conditions actuelles.
<< Nous allons rencontrer le comité de suivi dans les semaines qui viennent et nous allons découvrir sa composition, son fonctionnement et de quelle manière les discussions seront conduites pour que tout ce deroule de façon consensuelle>>, a conclu le président du Parti des Togolais.
L’opposition reste mobilisée malgré les petites divergences sur certains points de la question politique. (KAF/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.