TOGO-CEDEAO: Des insuffisances majeures des recommandations, selon la C14

0 89

La Coalition des 14 partis de l’opposition a attiré l’attention de l’opinion sur les insuffisances des recommandations de la CEDEAO à l’issue d’une conférence de presse tenue ce 16 août 2018 au siège de la CDPA à Akassimé.
Dans sa déclaration, Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON est revenue sur l’absence de l’évocation de la question sécuritaire et du principe d’une autorité transitoire devant rétablir la confiance entre les togolais. Ceci devra permettre d’opérer de façon consensuelle et inclusive, les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales attendues par tous depuis longtemps.
Dans son mémorandum relatif à la feuille de route de la CEDEAO, la coalition a relevé les points non abordés par la dite feuille de route.
Ces points sont: les conditions d’éligibilité du Président de la République, les modalités de désignation et les prérogatives du Premier Ministre, le découpage électoral pour les élections législatives, le vote par anticipation des éléments des Forces de défense et de sécurité, la recomposition de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), la réglementation des votes par procuration; et propose qu’ils soient intégrés dans les discussions.
Pour la C14, la seule façon d’éviter les risques de déstabilisation et de remise en cause de la paix civile encore précaire, est la mise en oeuvre consensuelle des réformes devant déboucher sur des élections transparentes et équitables. Par ailleurs, elle condamne également les initiatives unilatérales prises par le gouvernement en place en instrumentalisant le président d’une CENI contestée.
La coalition des 14 rassure les populations togolaises sur sa détermination à poursuivre la lutte. Elle assure en outre, d’aller prochainement à leur rencontre pour leur expliquer le contenu de ses propositions pour la,mise en oeuvre de la feuille de route de la CEDEAO. (FAK/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.