TOGO: La grève de la faim de Nicodème Habia est pour le ministre de la sécurité, une comédie

0 81

Après avoir refusé l’atterrissage à un avion médical du Ghana venu pour  prendre habia en vu de le soigner vu son état qui se dégrade, le ministre la Sécurité, Yark Damehane, sur les médias ce mardi a déclaré que c’est une comédie de la part de Nicodème Habia, de faire une grève de la faim.
Selon lui, cette comédie ne va rien changer de la situation des détenus politiques et à souhaité qu’on laisse la justice faire son travail.
Il aussi ajouté que le Togo n’est pas une colonie du Ghana. « Lavion ne peut atterrir sans l’autorisation de l’Etat togolais. Envoyé un avion sans l’autorisation des autorisés togolaises, ce n’est pas normal. Habia demande la libération des détenus politiques, en tant que qui? laissons la justice faire son travail. On ne peut pas se plier à une comédie. L’avion a bien atterri mais on ne sait pas la mission de cet avion. Nous n’avons pas donné notre avis, le ministre ghanéen s’est excusé. », a-t-il déclaré.
Après 14 jours de grève de la faim du président HABIA Nicodème du parti Les Démocrates devant l’ambassade du Ghana à Lomé au Togo, la nuit  n’a pas été de tout repos, les crises à répétition, le médecin vient de le consulter et il y a de quoi s’inquiéter, son potentiel vital est entamé, et malgré son refus le médecin décide de l’évacuer d’urgence dans une clinique de la place pour une radiographie à l’abdomen.
Union de prières pour  le président. L’ambulance est repartie sans HABIA Nicodème, il refuse de quitter les lieux. (FAK/2018)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.