BURKINA FASO: 35 morts et 37 blessés dans une attaque d’un convoi au Sahel, le Chef de l’État compatit

0 314

OUAGADOUGOU, 6 SEPTEMBRE (ASPAMNEWS)-Un véhicule d’un convoi de ravitaillement a explosé, le lundi 5 septembre 2022, au contact d’un engin explosif improvisé, entre Djibo et Bourzanga dans le Sahel burkinabè, faisant 35 morts et 37 blessés, tous des civils, selon un communiqué du gouverneur de la région.

« C’est avec consternation que j’ai appris le décès de 35 de nos compatriotes, ce lundi 5 septembre 2022, à la suite de l’explosion de leur véhicule de transport au contact d’un engin explosif improvisé. Le drame qui est survenu entre Djibo et Bourzanga a également fait de nombreux blessés.

En cette douloureuse circonstance, je salue la mémoire de toutes les victimes innocentes et exprime ma compassion et ma solidarité aux familles.

Je souhaite prompt rétablissement aux blessés et j’exprime mes encouragements à toutes les Forces de défense et de sécurité, aux Volontaires pour la défense de la patrie qui se battent inlassablement pour la sauvegarde de notre pays.

Cette énième attaque lâche et barbare est la preuve que nous devons continuer le combat contre tous ceux qui refusent la main tendue. J’ai la ferme conviction que nous les vaincrons, ce n’est qu’une question de temps.

Puisse Dieu apaiser les cœurs et réconforter la Nation éplorée ».

Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA

Président du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.