CAMEROUN/AFFAIRE ZOGO: les enquêtes dans l’enquête de l’assassinat du journaliste Zogo, une distraction?

0 2 387

YAOUNDÉ, 10 FÉVRIER (ASPAMNEWS)-On n’arrête pas avec les decouvertes, les convocations pour audition. L’affaire Martinez Zogo fait decouvrir chaque jour le côté sombre de nos personnalités ; hommes politiques, militaires hommes d’affaires et hommes d’église ! Les perquisitions dans les coffres de Monsieur Jean-Pierre Amougou Belinga sont une odyssée macabre. certes, un collègue journaliste a été sauvagement assassiné, mais les enquêtes sur enquêtes qui font ressortir d’autres dossiers d’assassinat, ne risquent pas de noyer le vrai dossier du meurtre du journaliste? Ne dit-on pas souvent qui trop embrasse mal étreint?

Ainsi en marge de l’affaire Martinez Zogo qui a valu l’interpellation du Président Directeur Général du groupe ANNECDOTE, c’est d’autres affaires presque oubliées qui resurgissent. En tête de liste, l’assassinat de Mgr Jean-Marie Benoît Bala évêque de Bafia dont le corps sans vie avait été repêché dans les eaux de la Sanaga le 2 juin 2017.

Au fur et à mesure que les investigations avancent, les perquisitions s’enchaînent dans les résidences et les sièges des sociétés du richissime et homme de réseaux, tout comme les arrestations s’enfilent dans son environnement proche, notamment au sein de ses collaborateurs. 

Les précédents assassinats qui ont touché le Cameroun ne sont peut-être pas des affaires anodines à ne pas en parler mais le fait d’évoquer à la fois toutes les cas des précédents assassinats ne paraît-il pas comme un pure distraction alors qu’un journaliste vient d’être kidnappé et assassiné par la pire des manières jamais connue au monde?

L’Anecdote, la société du golden boy camerounais est désormais une légende, une mauvaise, vu les fouilles en règle, dont les deux qui se sont suivies dans la journée de ce jeudi, que l’immeuble qui l’abrite subit depuis lors. Si tous les bureaux intéressent les enquêteurs, il faut dire que le sous-sol du bâtiment était particulièrement passé au peigne fin.

En effet, ce sont ces lieux que des dénonciations de personnes interpellées, auraient désignés comme le Golgotha où Martinez Zogo a servi de punching-ball à ses tortionnaires avant de rendre l’âme. Rien ne le rend coupable pour l’instant, mais tout désigne M. Belinga comme un suspect sérieux dans l’assassinat du journaliste Martinez Zogo.

Il pourrait bien être le ou l’un des commanditaires du meurtre sauvage de celui dont il a constitué, régulièrement, l’un des sujets phares des «affaires sales», ces deals la plupart du temps financiers, rondement menés sur le dos de l’Etat, que déballaient sur la place publique, notre confrère d’Amplitude FM.

Pour cet assassinat un ministre d’Etat sera auditionné. Demande a déjà été adressée au président de la République dans ce sens. Dans le même dossier un procureur de la République. Les noms qui sortent délieront possiblement les langue.

Autre dossier, celui de l’assassinat de Byan Fombor assassiné le 4 juin 2020 à Yaoundé. Le journaliste Remy . Ngono a toujours affirmé que ce jeunee de la JetSet de Yaoundé a été assassiné par Jean-Pierre Amougou Belinga avec la complicité de Bruno Bidjang et de Ivana Essomba. En 2020 Ivana Essomba était présentée comme étant la petite amie de Jean Pierre Amougou Belinga. Mais depuis les choses ont évolué.

Amougou Belinga s’est marié pour la troisième fois avec la fille de Etoundi Nsoé Melissa dans une cérémonie courue par tout le Cameroun. Ivana quand elle est devenue madame Bidjang. Les deux femmes sont amies et ont donné chacune un enfant à leur époux respectif. Aujourd’hui les enquêteurs veulent comprendre ce qui se joue dans ces deux couples. Voilà qui justifie la convocation de la maman de Bryan Fomdor au SED et l’incarcération de Bruno Bidjang et de son épouse.

Autre dossier celui de Vincent sosthène Fouda

En perquisitionnant à l’immeuble Ekang ce jeudi 9 février les enquêteurs ont mis la main sur des échanges d’une autre nature. Ces échanges impliquent notamment un ministre en fonction, le journaliste Ernest Obama alors directeur général de Vision 4, monsieur Essama Luc Marie Benjamin employé de Vision 4 un ancien député du Mfoundi et un colonel de gendarmerie. Les enquêteurs vont notamment essayer de comprendre comment Amougou Belinga est entrer en possession des images intime de l’universitaire et homme politique camerounais.

Pourquoi les images ont été envoyées à l’épouse de madame Aubry Fouda fille de madame le maire de Lille et épouse de Vincent sosthène fouda à partir d’un serveur du SED. En rappel, le 16 novembre 2017 à la stupéfaction de tous les telespectateurs Vision 4 diffusait dans son édition de 20h un papier signé Sidoine Monkam aujourd’hui en service à la crtv dans lequel l’homme politique était présenté dans sa nudité.

Vision 4 pendant une semaine reviendra à la charge avec un documentaire signe Ernest Obama. « Vincent sosthène fouda un prince nu. » aujourd’hui les enquêteurs veulent savoir qui sont les différents acteurs recrutés ça et là et presentés comme membres d’une même famille.

Il s’agit de madame Eloundou mère de monsieur Essama Luc Marie Benjamin et du colonel Mesmin Eloundou. Monsieur Pierre Nyemeck présenté comme philosophe. Pas moins de 13 personnes seront donc entendus dans cette affaire entre autre Ernest Obama Nana, Ayissi Etoa et surprise le journaliste aujourd’hui ennemi numero un de Jean Pierre Amougou Belinga ; Jacques Blaise Mvié.

Affaire Mbarga Nguélé

Une autre affaire intéresse les enquêteurs. Le dimanche 5 juillet 2020 dans l’émission Club d’élites animée par Jean Jacques Zé, la chaîne bleue avait ouvert son antenne à ses employés présentés comme des téléspectateurs pour s’attaquer au DGSN Mbarga Nguelé. Le présentateur de l’émission est donc convoqué au SED ainsi que certains invités de ce dimanche 5 juillet 2020.

A moins qu’il s’agisse là d’une tentative de diversion pour détourner l’attention des camerounais sur les réelles intentions des enquêteurs en leur faisant croire que ces histoires ont un lien, l’affaire Martinez Zogo ne nous a pas encore tout livré. ( PMK/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.