MALI: Le chargé d’affaires de la délégation de l’UE convoqué

0 1 455

BAMAKO, 21 FÉVRIER (ASPAMNEWS)-Suite aux « propos inamicaux, erronés et agressifs tenus par M. Charles Michel, Président du Conseil européen ». Le chargé d’Affaires de la délégation de l’Union européenne (UE) au Mali, Pascal Perennec, a été convoqué, lundi par le ministère malien des Affaires étrangères pour lui signifier “les vives protestations du gouvernement de la République du Mali”.

Cette convocation intervient à la suite des « propos inamicaux, erronés et agressifs tenus par M. Charles Michel, Président du Conseil européen », explique le ministère dans un communiqué consulté par Anadolu.

Dans un communiqué publié lundi soir, le chef de la diplomatie malienne a assuré avoir protesté auprès du Chargé des affaires de l’Union européenne à Bamako après les propos inamicaux, erronés et agressifs de Charles Michel, président du Conseil Européen. « M. Pascal Perennec, chargé d’Affaires de la délégation de l’Union Européenne au Mali, a été convoqué au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale ce jour lundi 20 février 2023, où il lui a été signifié les vives protestations du gouvernement de la République du Mali », indique le communiqué.

«Au cours d’un entretien avec la presse, le Président du Conseil européen a accusé les autorités maliennes d’avoir rompu les relations avec les partenaires européens, avant d’établir un constat de la situation politique et sécuritaire du Mali », poursuit-on.

«Le ministère des Affaires étrangères regrette profondément ces déclarations tenues par un haut responsable de l’Union européenne, contraires aux règles diplomatiques et au principe élémentaire de non-ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat souverain », note la même source avant de souligner que « certains partenaires européens ont librement décidé, unilatéralement et sans concertation préalable avec le Mali, de mettre un terme à leur coopération bilatérale», a déclaré le ministère malien.

Une réponse claire à la sortie médiatique du président du Conseil européen Charles Michel qui avait été moins courtois envers les militaires au pouvoir au Mali. (SPM/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.