TOGO/ASSEMBLÉE NATIONALE: 12 mois de prorogation de l’état d’urgence sécuritaire au nord du pays

0 3 618

LOME, 7 AVRIL (ASPAMNEWS)- Les députés togolais ont adopté jeudi à l’unanimité, un projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sécuritaire de 12 mois dans la région des Savanes, l’extrême-nord du pays en proie à des attaques terroristes.

En effet, le gouvernement a déposé sur la table des députés depuis le 13 mars dernier, un projet de loi sollicitant la prorogation de l’état d’urgence sécuritaire dans les Savanes pour une durée de 12 mois. Et, les députés au terme des débats le 6 avril 2023, ont adopté le projet de loi du gouvernement à l’Unanimité. L’état d’urgence sécuritaire dans les Savanes est prorogé de 12 mois.

C’était en présence de Mme Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale, du Général de Brigade Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, et de Eninam Christian Trimua, ministre des Droits de l’Homme, de la Formation à la Citoyenneté, des Relations avec les Institutions de la République, Porte-parole du Gouvernement.

Le gouvernement togolais a donc sollicité de l’assemblée nationale, une autorisation de proroger l’état d’urgence sécuritaire pour une année à compter du 13 mars 2023. Ce, après l’état d’urgence sécuritaire élargi à toutes les préfectures et communes de la région des Savanes par décret n°2022-072/PR du 13 juin 2022.

Cette période était arrivée à terme le 12 septembre 2022. Après, le gouvernement est revenu à la charge et avait conformément à l’article 94 de la Constitution, demandé et obtenu du parlement, l’autorisation de prorogation du délai pour 6 mois à compter du 13 septembre 2022.

« Cette co-construction de la nation de la représentation nationale avec le gouvernement qui fait évoluer l’héritage commun. C’est en cela que nous sommes engagés à rechercher les intérêts de notre nation, du peuple togolais, des concitoyens et nous devons accompagner le gouvernement dans cette dynamique. C’est pourquoi nous saisissons l’occasion pour remercier toutes les forces de défense et de sécurité, tous les hauts gradés de l’armée en leur grade et qualité respectifs aux côtés de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef des armées qui, dans un esprit d’anticipation et de vision pour cette nation, avait déjà tout planifié à notre avantage par la refondation et la réorganisation de l’armée. Ce qui a débouché aujourd’hui sur une structuration de cette armée afin de faire face aux enjeux sécuritaires du moment. Nous ne pouvons qu’ajouter nos prières à vos prières pour que Dieu continue de protéger notre nation, protéger ses fils et leurs biens et continuer de nous bénir afin que le Togo puisse continuer de briller au firmament des nations », a indiqué Mme Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, le général Yark Damehame, a félicité les députés pour la célérité dont elle a fait preuve lors de l’adoption de cette loi. 

« L’état d’urgence sécuritaire prorogé de 6 mois par l’Assemblée nationale le 6 septembre 2022 a expiré le 12 mars 2023 à minuit, alors que la situation demeure préoccupante au regard de la persistance de nouvelles tentatives pour la plupart vaillamment repoussées par nos forces de défense et de sécurité. Par ce vote, vous venez de donner au gouvernement, un instrument juridique, en l’autorisant de proroger l’état d’urgence sécuritaire pour une période de 12 mois, afin de maintenir la vigilance des populations, mettre les forces de défense et de sécurité dans les meilleures dispositions et d’adapter la lutte suivant l’évolution de la situation », a souligné le ministre.

« La loi que vous venez d’adopter permettra au gouvernement de prendre les mesures indispensables visant à mettre hors d’état de nuire, ces groupes armés terroristes qui mènent aujourd’hui, une guerre. asymétrique et de protéger les populations concernées ainsi que leurs biens », a précisé le général Yark.

A l’endroit des députés, le chef d’état major adjoint  des forces armées togolaises (FAT) présent à l’hémicycle, le Colonel Keymes a remercié les élus du peuple pour tout le travail effectué depuis la loi de programmation à ce jour avant de promettre que l’armée fera tout pour ramener la paix sur toute l’étendue du territoire. « Nous irons jusqu’au bout » a promis le Colonel Kémès.

Dans ce cadre le présent de loi élaboré comporte deux articles: l’article 1er est consacré à l’autorisation de prorogation de l’état d’urgence;- l’article 2 est relatif à la formule d’exécution.

Rappelons que, l’état d’urgence est un régime d’exception qui justifie la prise de mesures exceptionnelles pour faire face à un danger grave, des circonstances périlleuses, imprévisibles sur un territoire donné, pour une durée bien déterminée. (TGT/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.