TOGO/OCP AFRICA: signature de deux MoU pour renforcer le secteur agricole et minier

0 4 705

LOME, 2 JUIN (ASPAMNEWS)- Africa, filiale du Groupe OCP, leader mondial sur le marché de la nutrition des plantes et des engrais phosphatés, a signé le 31 mai dernier, deux protocoles d’accord d’importance stratégique avec le ministère des Mines et de l’Énergie et le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural de la République du Togo.

C’était en présence de M. Faure Gnassingbé, Président de la République du Togo, M. Mostafa Terrab, Chairman & CEO du Groupe OCP et de M. Ousmane Diagana, Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale et des représentant du gouvernement et du corps diplomatique acrédité au Togo.

Ces accords ont été signés en marge de la Table Ronde de haut niveau sur les engrais et la santé des sols organisée conjointement par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la présidence togolaise, avec le soutien du Groupe de la Banque mondiale et du Centre international pour le développement des engrais (IFDC).

Ces accords visent à renforcer la coopération avec le Togo dans les secteurs agricole et minier afin de promouvoir la production d’engrais phosphatés à partir du phosphate carbonaté et d’améliorer la compétitivité des chaînes de valeur agricole.

Le premier protocole d’accord (MoU) établi avec le ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et du Développement Rural permettra de soutenir plus de 600.000 agriculteurs en mettant en place un centre de services agricoles offrant des prestations de mécanisation, d’irrigation, de maintenance, de fourniture d’intrants agricoles, de formation et de support technique. Ce MoU permettra également de mettre à jour la carte de fertilité du pays afin de couvrir l’intégralité des terres cultivables, tout en développant des formules d’engrais adaptées aux besoins des sols et des cultures locales.

Le deuxième protocole d’accord (MOU) établi avec le ministère de l’Énergie et des Mines permettra à OCP de contribuer au renforcement des capacités locales en apportant son expertise et son support technique pour le développement et la valorisation locale des phosphates de la mine HAHOTOE.

Cet accord atteste de l’ambition commune des deux parties à diversifier l’industrie agricole du Togo et à stimuler sa croissance économique. La production locale d’engrais phosphatés non seulement augmentera l’autosuffisance du Togo dans ce domaine, mais aura également des répercussions positives sur l’économie nationale.

Ces accords témoignent de l’engagement du Groupe OCP en Afrique à contribuer au développement durable de l’agriculture sur le continent et à soutenir les initiatives du gouvernement togolais visant à moderniser les chaînes de valeur agricoles et à créer de la valeur ajoutée localement. Grâce à son expertise et à ses programmes de développement centrés sur les producteurs, OCP Africa contribuera à la modernisation agricole du Togo, en droite ligne avec les orientations stratégiques du Gouvernement togolais.

Dr. Mohamed Anouar Jamali, Directeur Général d’OCP Africa, a déclaré : « Nous sommes ravis de renforcer notre partenariat avec le gouvernement togolais par le biais de ces deux MoU supportés par la Banque Mondiale. Nous renouvelons ainsi notre engagement à soutenir, d’une part, la volonté du Gouvernement Togolais de valoriser le phosphate carbonaté de manière moderne et compétitive et de créer une plus grande valeur ajoutée localement et d’autre part, la mise en oeuvre de la feuille de route 2020-2025, qui a comme ambition de positionner l’agriculture comme un moteur de croissance prioritaire pour la production, l’amélioration des revenus et la création d’emplois. »
À propos d’OCP Africa
OCP Africa, filiale du Groupe OCP, a pour mission de contribuer au développement d’écosystèmes agricoles intégrés en Afrique. OCP Africa travaille étroitement avec les agriculteurs pour contribuer à développer le potentiel agricole du continent africain à travers des solutions adaptées aux conditions locales et aux besoins des sols et cultures.

En partenariat avec un réseau de partenaires, comprenant des gouvernements, des organisations à but non lucratif et des entreprises, OCP Africa oeuvre à mettre à disposition des fermiers l’ensemble des conditions nécessaires au développement de leur activité.

OCP Africa est présente dans de nombreux pays africains (Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun, Kenya, Ghana, Nigeria, Zambie, Bénin, Tanzanie, Éthiopie, Burkina Faso, Rwanda). Elle contribue également à sécuriser la production d’engrais accessibles à proximité des grands bassins agricoles, à renforcer ses capacités logistiques et à développer de nouveaux réseaux locaux de distribution. (OCP/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.