CAN 2023/GROUPE A: la Côte d’Ivoire en Force, le Nigeria le rabat-joie

0 1 770

7 JANVIER (ASPAMNEWS)- La 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations ouvrira ses portes le 13 janvier. Les équipes des 24 nations qualifiées se préparent activement. Il faudra donc attendre le 11 février pour connaître l’identité de l’heureux élu. Dans le groupe A, la Côte d’Ivoire et le Nigeria sont classés favoris de la poule devant la Guinée-Bissau et la Guinée Equatoriale.

Les Éléphants et les Supers Eagles ont d’ailleurs la faveur des pronostics de plusieurs observateurs et vont sans doute se disputer le leadership du groupe. Mais ils feront face à des challengers capables de créer des surprises. 

Depuis leur victoire finale à la Can 2015, les Eléphants ont livré un parcours en dents de scie dans ces joutes continentales. Avec une sortie au premier tour en 2017, une place en quarts de finale en 2019, et une élimination en huitièmes de finale en 2021, la Côte d’Ivoire ne convainc pas ces dernières années en coupe d’Afrique.

Mais malgré ces résultats, elle reste une équipe respectée sur la scène continentale, avec un vivier de talents prêts à la conquête du titre chez eux pour leur 25e participation. Les Éléphants qui viseront certainement la première place de la poule A auront en face le Nigéria, une sélections au potentiel énorme.

Mais les Supers Eagles, trois fois champions d’Afrique, n’ont pas été étincelants lors de la précédente Can. Ils ont été éliminés en huitièmes de finale. Cette fois, le Nigéria va tenter de dominer son groupe pour espérer des lendemains meilleurs dans cette compétition.

NIGERIA : une attaque de feu… mais un collectif à trouver

S’il fallait juger la qualité de l’effectif uniquement sur le talent offensif, le Nigeria sortirait grand gagnant en Afrique, et de très loin. Avec Victor Osimhen, meilleur joueur africain en 2023, Victor Boniface, Ademola Lookman, Samuel Chukwueze, Kelechi Iheanacho, Moses Simon, Sadiq Umar et le non moins talentueux Ahmed Musa, les Super Eagles ont une force de frappe sans égale dans ce tournoi, à tel point que Terem Moffi est resté à quai.

Mais voilà, le football se joue avec onze joueurs et le Nigeria ne se présentera pas avec toutes ses étoiles sur la pelouse. Le pays aux trois sacres mais surtout 15 podiums, un record absolu dans la compétition, devra surtout faire avec un secteur défensif, gardien compris, très léger, qui offre très peu de garanties, au point d’être tenu en échec par le Lesotho (1-1) et le Zimbabwe (1-1) dans la course au prochain Mondial.

  Les deux favoris de cette poule A et sérieux prétendants pour le titre, vont faire face à des outsiders capables de surprendre. Demi-finaliste en 2015, la Guinée Equatoriale a atteint les quarts de finale lors de la Can 2021.

Le Nzalang Nacional a été séduisant lors de ses trois participations à l’épreuve continentale.
La Guinée-Bissau, quant à elle, qui sera aussi à sa quatrième participation, n’est jamais parvenue à passer  le premier tour, mais elle a toujours posé des difficultés aux grandes équipes. (SHG/2024)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.