BURKINA/RUSSIE: 25 000 tonnes de blé offert par Moscou

0 2 298

OUAGADOUGOU, 27 JANVIER (ASPAMNEWS)-Le Burkina Faso a reçu 25 000 tonnes de blé après le Mali, la Somalie, l’Érythrée, le Zimbabwe et la Centrafrique. C’est le ministre en charge de l’action sociale, Nandy Somé qui a réceptionné vendredi, 26 janvier, officiellement un don de blé de la Russie. 

Ce don est destiné aux personnes déplacées internes, les populations hôtes et les veuves et les orphelins du terrorisme, a fait savoir la ministre en charge de l’action sociale, Nandy Somé.

La ministre a estimé que ce don va soulager un tant soit peu certaines personnes. « Comme vous le savez, le Burkina Faso traverse une situation humanitaire difficile consécutive à la crise sécuritaire. A travers ce don, la Fédération de Russie traduit sa réelle volonté d’accompagner les efforts des autorités burkinabè en répondant favorablement à l’appel à la solidarité lancé par le gouvernement du Burkina Faso afin de venir en aide à nos populations durement touchées par cette crise », a indiqué la première responsable du département en charge de l’action humanitaire.

Elle a à cet effet rassuré les autorités de la transition ainsi que la Fédération de Russie que ce don sera utilisé à bon escient.

Cependant, elle a rappelé que « Actuellement, nous sommes dans la dynamique de ne pas continuer dans l’assistanat vers les personnes déplacées internes. Nous les invitons à produire elles-mêmes et à se prendre en charge. Ceux qui sont retournés chez eux ont commencé à produire. Ceux qui sont dans les zones d’accueil font de la production ». Selon la ministre, le blé est passé par le port d’Abidjan.

L’ambassadeur de la Russie au Burkina Faso Alexey Saltykov a souligné que ce don a été possible grâce à la décision du président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine. « Il est symbolique que cet événement a lieu dans la foulée de la réouverture de l’Ambassade

« Notre pays va continuer à contribuer non seulement à l’approvisionnement du Burkina Faso en produits de première nécessité, mais à son autosuffisance alimentaire, énergétique et technologique via le transfert de notre expertise, compétences et savoir-faire », a réaffirmé monsieur Saltykov.

Selon l’ambassadeur, en 2023, certains pays africains dont le Mali ont bénéficié des dons en céréales, en carburant et en engrais à titre d’aide humanitaire.

Pour rappel, c’est en juillet dernier, au sommet Russie-Afrique à Saint-Pétersbourg que le président de la Russie Vladimir Poutine avait promis du blé à certains pays africains dont le Burkina Faso.

Ce don est un signal fort de la volonté du président russe de donner un élan dynamique dans sa coopération avec le Burkina Faso, partenaire stratégique sur le continent. Il faut préciser que ce don arrive moins d’un mois après la réouverture de l’ambassade de Russie à Ouagadougou. (SBK/2024)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.