ETATS-UNIS: un mort et 21 blessés dont 9 bébés suite à une fusillade

0 1 373

WASHINGTON, 15 FEVRIER (ASPAMNEWS)-Au moins une personne a été tuée et 21 autres – dont 9 enfants – ont été blessées par des tirs mercredi 14 février lors de la parade à Kansas City célébrant la victoire des Chiefs au Super Bowl, ont indiqué les autorités de cette ville du Missouri, dans le centre des Etats-Unis. Au moins neuf victimes présenteraient des blessures graves, a précisé un responsable des pompiers.

Des festivités qui tournent au cauchemar. Ce mercredi 14 février, alors que les Chiefs célébraient leur victoire au Super Bowl à Kansas City, des tirs ont eu lieu dans la manifestation. «Des coups de feu ont été tirés autour de [la gare de] Union Station. Merci de quitter la zone», a déclaré sur X, (ex twitter), la police de cette ville du Missouri, dans le centre des Etats-Unis. Trois personnes ont été arrêtées.

La police a dans un premier temps indiqué que «plusieurs personnes» avaient été touchées, sans donner ni leur nombre, ni la nature de leurs blessures. D’après un responsable des pompiers de la ville, une personne serait morte, 21 ont été blessés et huit patients dont la vie était en danger ont été transportés à l’hôpital dans les dix minutes suivant les tirs.

L’hôpital Children’s Mercy a par ailleurs déclaré traiter 12 blessés venant du rassemblement, dont 11 enfants âgés de 6 à 15 ans. Neuf ont été touchés par arme à feu, mais tous devraient se remettre de leurs blessures, a détaillé une porte-parole de cet établissement pédiatrique.

Le président américain, Joe Biden, qui a qualifié la tuerie de «tragédie», a appelé de nouveau le Congrès à légiférer pour endiguer la violence par arme à feu dans le pays. Dans la soirée, il a dit prier «pour ceux tués et blessés aujourd’hui à Kansas City», mais également «pour notre pays afin qu’il trouve la détermination de mettre fin à cette épidémie insensée de violence par arme à feu qui nous déchire», selon un communiqué de la Maison Blanche.

«Je pensais que c’était des feux d’artifice», a témoigné John O’Connor auprès du quotidien The Kansas City Star, expliquant avoir entendu «entre 15 et 20 tirs dans un bref laps de temps». Les forces de l’ordre étaient déployées en nombre sur les lieux, protégés par des cordons jaunes caractéristiques des scènes de crime aux États-Unis.

Patrick Mahomes, le quarterback star des Chiefs, a dit «prier pour Kansas City» dans une publication sur X. Les Kansas City Chiefs ont condamné dans un communiqué un «acte de violence insensé». Selon le maire de Kansas City, Quinton Lucas, les autorités ont été en contact avec la Maison-Blanche, qui a offert l’aide de l’État fédéral. Cette dernière a précisé que Joe Biden avait été informé de la situation.

Le président américain a de nouveau exhorté le Congrès à agir contre la violence par armes à feu. «Avec Jill, nous prions pour ceux tués et blessés aujourd’hui à Kansas City, et pour notre pays afin qu’il trouve la détermination de mettre fin à cette épidémie insensée de violence par arme à feu qui nous déchire», a-t-il déclaré le président dans un communiqué.

Des dizaines de milliers de personnes fêtaient ce mercredi les Chiefs, qui ont défilé dans les rues de Kansas City pour célébrer leur victoire dimanche au Super Bowl, la grand-messe annuelle du football américain.

La traditionnelle file d’autobus à impériale a remonté le Grand Boulevard vers l’ancienne gare de Union Station, où ont eu lieu les tirs alors que la parade touchait à sa fin. Les tirs ont eu lieu près du parking de la gare, et parmi les trois personnes interpellées figure un homme revêtu d’un jogging rouge.

Les forces de l’ordre étaient déployées en nombre sur les lieux, protégés par des cordons jaunes caractéristiques des scènes de crime aux Etats-Unis. Patrick Mahomes, le quarterback star des Chiefs, a dit «prier pour Kansas City» dans une publication sur X.

Selon le maire de Kansas City, Quinton Lucas, les autorités ont été en contact avec la Maison Blanche, qui a offert l’aide de l’Etat fédéral. Cette dernière a précisé que le président Joe Biden avait été informé de la situation. (DHK/2024)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.