IATF 2023 à Abidjan : la convention d’accueil signée

0 1 820

ABIDJAN, 27 MARS (ASPAMNEWS)- Une signature d’accord d’accueil de la foire commerciale intra-africaine a eu lieu vendredi à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire, en présence du Premier Ministre de la Côte d’Ivoire, Patrick ACHI, du président de l’Afreximbank, Benedict OMARAH, du ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie, des ambassadeurs et des partenaires financiers.

Selon le Premier Ministre ivoirien qui a présidé la cérémonie de signature d’accord d’accueil de la foire commerciale intra-africaine, la forte présence des partenaires économiques indique l’engagement commun et constant au plus haut niveau en faveur la transformation structurelle des économies africaines et de leur inter-indépendance.

«La prochaine édition de la foire en Côte d’Ivoire connaitra un succès  éclatant grâce à l’engagement absolu de tout un continent. Cette prochaine opportunité d’affaire constituera une opportunité de partage d’informations sur le commerce et des conclusions de partenariats commerciaux entre les opérateurs économiques des pays africains et leurs frères des autres continents », a-t-il déclaré.

Le Premier Ministre a ajouté que la ZLECAF en favorisant de décroisement du marché africain va ainsi constituer le moteur de l’accroissement de la production économique en raison de l’existence de marchés stratégiques estimés à plus d’un milliards de consommateurs et plus deux milliards en 2050.

 « La troisième édition de la foire commerciale d’Abidjan conditionne d’atteindre près de 40 milliards de dollars d’accords commerciaux. Avec un taux de 24%, la Côte d’Ivoire a l’un des taux de commerce intra-africain le plus élevé contre une moyenne général  de 17%. Cela traduit un niveau relativement élevé de l’engagement de la Côte d’Ivoire en matière d’intégration économique d’une Afrique plus forte et plus rayonnante à la conquête des marchés mondiaux », a-t-il indiqué.

Selon le président d’Afreximbank, Benedict ORAMAH, après le Caire et Durban, le train a quitté pour la Côte d’Ivoire et cette foire commerciale de novembre 2023 va valoriser l’intégration économique africaine et que ce sont 20 mille participants qui y sont attendus.

« La foire commerciale va ouvrir des opportunités économiques, créer des opportunités de finances afin que les pays africains atteignent leurs objectifs de développement. Et, cela peut aboutir avec l’apport de tous les partenaires au développement », a-t-il souligné.

Olusegun Obasanjo, président du Conseil consultatif de IATF a déploré le faible des taux d’échanges commerciaux entre les Etats africains. « 84% des échanges commerciaux des pays africains se font avec des partenaires hors de l’Afrique. Les opportunités de commerce sont généralement ignorées ou objet d’un manque d’informations », a-t-il indiqué.

Le ministre ivoirien du commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba, signataire de l’accord au nom de son pays a rassuré de « l’engagement totale » du gouvernement ivoirien à réussir l’organisation de l’édition 2023 en Côte d’Ivoire.

Rappelons que l’IATF, Initiée par AFREXIMBANK et l’Union Africaine en collaboration avec les partenaires au développement, L’IAFT est donc une foire commerciale qui fournit une plateforme de partage d’informations sur le Commerce, l’Investissement et le Marché. Elle permet aux acheteurs et aux vendeurs ainsi qu’aux investisseurs et aux pays de se rencontrer afin de discuter et de conclure des accords commerciaux. (NKA/2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.