SENEGAL/PRESIDENTIELLE 2024: Idrissa Seck à la fois candidat et soutien de Sonko 2024

0 2 911

DAKAR, 14 AVRIL (ASPAMNEWS)Idrissa Seck sera candidat à la présidentielle en 2024. L’annonce a été faite, ce vendredi dans une longue conférence presse. Interpellé sur sa candidature, il déclare : « Est-ce que vous imaginez une élection ici au Sénégal sans Idrissa Seck, alors qu’il est vivant et bien portant. Personne ne l’imagine ». Et pour faire simple, Idy ajoute : « à cette question, je réponds : Oui ».

Interrogé sur sa candidature pour la présidentielle, le leader de Rewmi a d’abord répondu par une autre question : « Pensez-vous qu’Idrissa Seck puisse être au Sénégal, vivant, en bonne santé et actif sans y participer ? Personne ne pourrait penser cela. Donc oui, je serai candidat », a-t-il déclaré.

Il a ensuite ajouté que le chef de l’État ne peut pas se présenter à cette présidentielle. « Ce que les experts, tels que le Pr Serigne Diop, ont dit est clair. Ce qu’il m’a dit, c’est que Macky Sall n’a pas le droit de se présenter et n’a aucune possibilité de se présenter à la présidentielle », a déclaré le leader de Rewmi.

Il a aussi déclaré au cours de cette rencontre avec les hommes des médias, souhaiter et soutenir la candidature de Ousmane Sonko à la présidentielle de 2024.

« Je souhaite et je soutiens le fait que Ousmane Sonko puisse ètre candidat à l’élection présidentielle de 2024; du procès en appel et même en cassation« , a-t-il notamment déclaré face à la presse.

Il ajoute que pour qu’il soit clair aux yeux des jeunes qui sont avec le leader du Pastef, que ça ne sert à rien de casser et de bruler. « Personne n’a peur de son leader, en tout cas, pas moi qui ai failli être son patron. Et il me l’a dit […]« , a-t-il rembobiné.

Très en verve, M. Seck fulmine que le maire de Ziguinchor à le droit d’être candidat pourvu qu’ »il est âgé de plus de 35 ans, a la nationalité sénégalaise et n’a pas fait de deux mandats consécutifs« .

L’autre raison, poursuit-il, c’est que jusque-là, une condamnation définitive n’a pas été prononcé dans le cadre du procès qui oppose Ousmane Sonko au ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang. (SPM/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.